Faits Divers

NÎMES Des sangliers dans mon jardin :  » On ne peut plus sortir les enfants »

Une lectrice a fait parvenir à notre rédaction cette photo de sangliers dans son jardin.

Des mammifères qui prolifèrent dans tous les quartiers de Nîmes et qui se rapprochent de plus en plus des secteurs urbanisés. Ici sur la photo les sangliers, en bas de la route d'Uzès, dans le jardin d'une villa.

"Ils dévastent tout. Les petits murs en pierres sont détruits. Les arbustes déracinés. Mon terrain ressemble à un champs de ruine", se désole Magalie, qui nous a fait parvenir le cliché.

"Mais le pire pour nous c'est qu'on ne peut plus se permettre de laisser les enfants dans les jardins, car il ne se passe pas une semaine sans que des sangliers s'invitent chez moi. À plusieurs reprises, il y avait tellement de ces bêtes à cinq mètres de ma porte d'entrée, que j'ai été obligée de sortir discrètement par l'arrière de ma maison de peur de me faire charger", poursuit autre habitante du quartier.

Des témoignages similaires ont été recueillis par exemple du côté des quartiers de Castanet, de Vacquerolles, des Hauts de Nîmes, mais aussi plus près du centre-ville comme au Chemin Bas d'Avignon où des sangliers ont été aperçus récemment au milieu des cités.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité