A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Condamné à l’exploit chez le champion ?

Redescendu à la 5e place, Nîmes doit gagner à Paris pour avoir son destin en mains.

Les Nîmois vont-ils rater la marche de l'Europe sur les derniers matches ? (photo USAM)

Pour la 24e journée de Lidl Starligue, l'USAM (5e, 34 pts) se déplace chez le champion de France, le PSG (1er, 43 pts), à 20h45. À nouveau cinquième, Nîmes doit réaliser un exploit pour ne pas mettre son destin européen dans les mains de Chambéry, qui joue samedi la finale de la Coupe de France. 

Depuis le début de la saison, à chaque rencontre de l'USAM une qualification en Coupe d'Europe fait écho. Et ce rêve pourrait s'assombrir dans les dernières joutes de la saison. Nîmes a fait le boulot en faisant rapidement l'écart sur ses concurrents et en assurant la 5e place. Un rang normalement qualificatif pour la Coupe EHF puisqu'en général la Coupe de France est remportée par une équipe déjà qualifiée en Ligue des Champions. Même quasiment, puisqu'au XXIee siècle, seul le Paris Handball a remporté ce trophée national en 2007 en terminant 7e du championnat.

Le destin a voulu que cela se reproduise cette année, pile au moment où l'USAM envisage de retrouver l'Europe. Le PSG, Nantes et Montpellier sont tous passés à la trappe avant la finale, qui va opposer Dunkerque, dixième, et Chambéry, troisième. Même si les Savoyards, en conservant leur place sur le podium pourraient déposer un dossier pour tenter de participer à la plus prestigieuse des compétitions. Oui dans le handball, on aime bien faire des règles compliquées. La fin de ce supplice pour les supporters de la Green Team aura lieu ce samedi 25 mai, avec des soutiens derrière Chambéry. Si les locataires du Phare soulèvent le trophée, c'est synonyme de Coupe EHF pour l'USAM !

Les Vert sont-ils capables d'un nouvel exploit face au PSG ? (Photo USAM)

Mais en sport, il n'est jamais conseillé de remettre son destin entre les mains de ses adversaires. Après la défaite dans le derby contre Montpellier (24-25), jeudi dernier, Nîmes est repassé cinquième mais reste à un petit point de Chambéry et Nantes. À trois journées de la fin, Nîmes termine son "dream team tour", après Nantes et Montpellier, par le must : le PSG.

Une formation quintuple championne de France d'affilée et qui n'a plus rien à jouer en cette fin de saison. En cas d'exploit, les Gardois maintiendraient la pression et pourraient même gagner une place. Et donc moins se focaliser sur le résultat de samedi. Chambéry reçoit ce soir Toulouse et ce jeudi, en clôture, Montpellier accueille Nantes.

Motif d'espoir pour la bande à Maurice, c'est la première défaite encaissée par Paris, cette saison en championnat, la semaine dernière, sur le terrain de Saint-Raphaël (33-31). Jusqu'à ce revers, le seul point concédé par le leader l'avait été au Parnasse, lors de la 4e journée et un match nul (28-28). Des affrontements serrés ces derniers temps puisque lors de sa venue la saison dernière à la salle Pierre de Coubertin, la Green Team s'était inclinée d'une très courte tête (30-29). Une prouesse d'autant plus héroïque que dans leur antre, les joueurs de la capitale sont invaincus cette saison en Lidl Starligue. Mais le 10e budget du championnat, déterminé à retrouver l'Europe 25 ans après, n'en a que faire des statistiques !

Corentin Corger

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité