Actualités

GARD RHODANIEN Couac autour du reversement de la taxe de séjour au Département

L'office de tourisme de Bagnols (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Chaque vacancier qui passe par un hôtel, un camping, un gîte ou une chambre d’hôte doit payer quelques euros en plus de sa facture au titre de la taxe de séjour.

Une taxe reversée aux intercommunalités, comme l’Agglo du Gard rhodanien, mais pas seulement : depuis 2015, le Conseil départemental reçoit une taxe de séjour additionnelle de 10 %, qui vient s’ajouter à la taxe de séjour collectée par l’Agglo. Seulement voilà : la section du Parti communiste du Gard rhodanien affirme, dans un communiqué, que « depuis 2015 l’agglomération du Gard Rhodanien encaisse bien la part qui lui revient mais aussi les 10 % qui devraient aller au département sans jamais lui reverser les sommes dues ! Depuis 4 ans donc (2015, 2016, 2017, 2018) l’Agglo oublie d’honorer sa dette et les sommes s’élèvent maintenant à plusieurs dizaines de milliers d’euros ! »

D’après nos informations, la somme monterait à environ 50 000 euros. Pas grand-chose au regard du budget du Département (un milliard d’euros, NDLR) mais les communistes voient dans cette affaire soit la trace d’une « incompétence » ou de « difficultés financières de la collectivité ». De son côté, le président de l’Agglo, Jean-Christian Rey, confirme l’ardoise de l’intercommunalité et affirme qu’il s’agit « plus d’un problème technique qu’autre chose. Les virements n’ont pas été faits car les modes de calcul sont très compliqués. » En clair : l’Agglo avait appliqué un mode de calcul et le Département un autre, ce qui aurait bloqué les versements.

« C’est une erreur humaine en passe d’être résolue », poursuit le président de l’Agglo. « Nous avons fait une proposition de mode de calcul, et nous sommes tombés d’accord dans notre dernier échange de mail avec le Département », ajoute Jean-Christian Rey. Bref, l’Agglo serait de bonne foi, et son président affirme que « nous n’avons pas reçu d’appel du Département là-dessus. Je pense qu’ils ne s’en étaient pas rendus compte. Nous oui et nous allons résoudre ce problème. »

Et Jean-Christian Rey de railler ceux qui sortent cette affaire aujourd’hui en estimant que « s’il n’y a que ça, alors ce n’est pas bien grave. » En attendant, les communistes comptent informer la Chambre régionale des comptes de cet épisode pour qu’elle « fasse un contrôle sur cette collectivité avec publication du rapport de cet audit avant les élections municipales de 2020 afin que les citoyens puissent voter en connaissance de cause et sans que cette consultation soit faussée par une méconnaissance de la réalité des choses. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité