ActualitésSociété

POULX Tous à l’inauguration du nouveau stade le 25 mai !

Un stade tout neuf après une réhabilitation à 1 456 666 €.

De gauche à droite, Jean-René Ferrer et Patrice Quittard décidés à partager avec le plus grand nombre la satisfaction d'avoir un stade tout neuf  (Photo Véronique Camplan)

Le stade de la Baume avait bien besoin d'un rafraîchissement après 30 ans sans travaux. C'est un relooking complet qui a été décidé.

Aujourd'hui tout est neuf et le complexe sportif est l'une des plus belles installations de l'agglomération nîmoise. Le stade est opérationnel depuis février dernier mais l'inauguration officielle aura lieu le samedi 25 mai à partir de 11h et se déroulera certainement sur deux jours.

L'AS Poulx a vu le jour il y a 38 ans et le stade de la Baume a été construit huit ans plus tard. Depuis, rien n'avait été fait. "Le projet de rénovation est né en septembre 2015", se souvient le maire, Patrice Quittard. "Les travaux ont été lancés en juin 2018 et achevés en février dernier", pointe Jean-Marc Ferrer, adjoint aux sports, qui précise, "pendant tout ce temps, ce sont les communes avoisinantes qui ont gentiment accueillis nos joueurs."

Un budget global de presque 1,5 M€ financé par la commune (490 000 €), Nîmes métropole (453 000 €), la Région (150 000€), l'État (71 000 €). Enfin, la FFF (Fédération française de football) a participé à hauteur de 70 000 €. "Nous avons travaillé pour le long terme", affirme Patrice Quittard qui a souhaité des installations qui résistent au temps.

Un gazon synthétique dernière génération

Le revêtement synthétique est bluffant  par son aspect mais surtout par les sensations qu'il procure  (Photo Véronique Camplan)

L'aménagement le plus spectaculaire est sans aucun doute, la surface de jeu entièrement en gazon synthétique. Un choix déterminé par une utilisation intensive qui entraînait de gros frais d'entretien et une facture d'eau impressionnante. Il faut dire que le club compte 320 licenciées du poussin au vétéran, soit 21 équipes qui jouent et s'entraînent régulièrement.

Sans compter le groupe scolaire tout proche et l'école de foot labellisée par la FFF qui forme 200 petits par an. Ces derniers allant souvent grossir les rangs des équipes de Nîmes Olympique. Ça fait un sacré pourcentage de footballeurs pour un village qui compte 4 147 habitants !

Le choix de la pelouse synthétique est donc apparu comme le plus raisonnable en terme de coût et d'entretien. "Nous avons fait le choix de l'écologie en optant pour un gazon en partie composé de fibre de coco, de liège et de silice ; des stabilisants destinés à donner la même souplesse au sol qu'un gazon naturel", explique Jean-René Ferrer.

Un petit brossage de temps en temps, un peu d'eau en été pour lui conserver sa souplesse et des fibres de rechange en stock s'il s'abîme, le tout garantit 10 ans pour un usage illimité. Force est de constater que le résultat est bluffant. Depuis février, tous les joueurs l'ont essayé. "Ils se régalent", affirme l'adjoint aux sport, satisfait.

Tout est aux couleurs de L'AS Poulx

Fonctionnels et aux couleurs du club, les vestiaires sont parfaits (Photo Véronique Camplan)

Les bâtiments ont eux aussi été revus, l'ancien a été entièrement rénové et même la buvette a fait peau neuve. Ont été rajoutés des vestiaires avec douches communes pour les entraînements, deux vestiaires séparés pour les rencontres, deux vestiaires d'arbitres (un pour les dames), une salle de réunion, et même une aire d'échauffement contiguë aux vestiaires pour permettre aux équipes d'être au calme avant match. Tout le carrelage est aux couleurs de l'AS Poulx, noir, vert et blanc. De quoi placer joueurs, encadrants et entraîneurs dans les meilleures dispositions.

Toutes les zones d'accueil du public sont aux normes PMR

Un cheminement qui en son centre est composé d'une matière différente pour permettre aux mal voyants de se repérer (Photo Véronique Camplan)

Le confort du public n'a pas été oublié avec une mise aux normes PMR (personnes à mobilité réduite) absolument partout et jusqu'à la buvette où une partie du comptoir est surbaissée. Les accès aux tribunes (200 places) sont facilités allant jusqu'à un marquage qui permet aux mal-voyants de se repérer. Mardi 25 mai, l'inauguration débutera par une cérémonie protocolaire en présence des élus et des partenaires financiers, seul l'État ne sera pas représenté, la loi obligeant le préfet à un devoir de  réserve en cette veille d'élection.

Après les discours, et l'inauguration d'une plaque contre les incivilités par la Fédération, place au sport avec des rencontres amicales. La plus attendue est sans doute celle des anciens du club contre ceux du Nîmes Olympique. Quelques pros viendront dans l'après-midi-midi (vers 12h30). Le stade sera ouvert à tous et les élus prévoient que la fête se prolongera sur deux jours.

Véronique Palomar-Camplan

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité