A la uneActualitésPolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Élections européennes ce dimanche, Objectif Gard propose exceptionnellement à ses lecteurs ses indiscrétions politiques ce samedi à 19h. A déguster sans modération !

Aux urnes citoyens ! Être ou ne pas être... un votant ? C'est en compendium la très Shakespearienne question existentielle de cette journée d'élections européens. J'en veux pour preuve qu'Objectif Gard a exceptionnellement avancé à aujourd'hui et à cette heure le redoutable et... redouté rendez-vous dominical du Ça reste entre nous et ses indiscrétions de la semaine. On ne voulait surtout pas endosser la responsabilité de ne pas vous avoir offert l'occasion d'une petite piqûre de rappel au sujet de ce rendez-vous citoyen. Évidement, ça tombe mal !  Car demain c'est aussi la Fête des mères. Et l'apéro en famille, pas plus que le rosbif-frites de tata Lucienne, ne sauraient souffrir le moindre retard, ni forfait. Pour autant, pour la suite de la journée vous n'aurez pas d'excuse pour zapper le passage dans l'isoloir. Et comment ne pas imager l'enthousiasmante promenade digestive que ce serait d'aller tous en chœur - mais un par un ! - glisser un bulletin dans l'urne pour Europe, cette déesse victime d'un cruel désamour de la part des Français. Tombée en disgrâce sans avoir jamais été véritablement courtisée, si ce n'est toutefois par ses premiers soupirants, celle que l'on appelle aussi le "Vieux Continent" frise désormais l'incontinence à l'évocation des maux dont on l'accable, souvent injustement. Bien loin du destin mythique de la princesse tyrienne, fille d'Agénor, que Zeus - qui s'y connaissait bien en chouettes nénettes ! - avait enlevé se métamorphosant en taureau pour l'approcher plus facilement, notre Europe à nous aurait justement bien besoin qu'on prenne pour elle le taureau par les cornes et qu'on reconnaisse un peu ses mérites. Juste pour mémoire et parce qu'elle nous fait souvent défaut, fille putative du visionnaire Robert Schumann et consorts, l'Europe c'est, entre 2014 et 2020, 260 millions d'euros qui viennent garnir l’escarcelle d'un Gard qui ne peut malheureusement pas dire qu'il n'en a pas besoin... Oui mais voilà, l'Europe c'est un peu comme Dieu ou le sucre dans le café : elle est partout mais on ne la voit pas ! Il est peut-être temps d'avoir pour elle, au moins, la reconnaissance du ventre. Et si, sous cet incomparable éclat de la lumière de printemps, aller voter pouvait avoir la vertu de rendre la vue ?

Régis Vezon travaille trop ! Professeur d'histoire du droit à l'Institut d'Alzon, Régis Vezon fut l'attaché parlementaire de Philippe Berta dans ses premiers pas en tant que député du Gard. Depuis, il est surtout à la tête d'un comité local de La République en marche à Nîmes, favorable  - si ce n'est plus - à une alliance avec Yvan Lachaud pour les Municipales 2020. Une opportunité loin de faire l'unanimité chez les marcheurs nîmois. Mais ce que l'on ne sait pas c'est que Régis Vezon est surtout un sacré travailleur. Depuis 2017, selon un courrier auquel Objectif Gard a eu accès, il a signé une convention avec la commune de Laudun-l'Ardoise "pour une mission d'expertise de la Ville, pour un accompagnent des politiques publiques, analyse et prospective sur le secteur de la ville de Laudun et notamment sur l'avenir du Port de l'Ardoise." Sauf que 12 mois après, en date du 23 avril 2018, alors qu'il devait fournir 12 points d'étape mensuels et malgré les relances par courrier et téléphone, comme l'indique le courrier de la mairie en notre possession, il semble n'avoir rien produit. Toujours selon nos informations, les services municipaux ont décidé de stopper le règlement des indemnités mensuelles touchées par le marcheur Nîmois pendant plusieurs mois. Depuis, la collaboration entre cet éminent spécialiste politique et la commune du Gard Rhodanien est terminée. Dommage ! On ne saura jamais quelles sont les perspectives exceptionnelles de Laudun-l'Ardoise...

Retour du Prix Iznogoud ? Crée en 1992, le fameux prix récompensait à l'époque "une personnalité qui a tenté de devenir calife à la place du calife, s'est vantée et à lamentablement échoué dans son entreprise." Plus décerné depuis plusieurs années, on se rappelle que Bernard Tapie ou encore François Hollande avaient été les lauréats dans les années 1990 et 2000. Un lecteur anonyme nous a adressé cette semaine un courrier postal nous invitant à relancer le prix localement tant le nombre de personnalités politiques susceptibles de remporter la timbale est forte. Une idée à mûrir, assurément.

Municipales : LREM veut aller vite. Ce vendredi, Jérôme Talon, le référent de La République en marche dans le Gard  était à Paris avec les députés Françoise Dumas et Anthony Cellier, pour causer municipales avec la commission d’investiture du parti présidentiel. Il s’agissait de définir la stratégie de LREM pour les huit principales villes du département : Nîmes, Alès, Bagnols, Beaucaire, Saint-Gilles, Villeneuve, Vauvert et Pont-Saint-Esprit. Et si Jérôme Talon a ses préférences, notamment à Nîmes où il verrait d’un très bon oeil une candidature du président de l’USAM, David Tebib, il l’affirme au sortir de ladite commission : « On n’a parlé que de stratégie, pas de noms. » Cette stratégie peut se résumer en deux scénarii : aller vite, avec les premières investitures dévoilées à partir du 15 juin, et éviter le risque Rassemblement national. Une liste de villes a été établie, et d’après nos informations on y retrouve notamment Saint-Gilles et Pont-Saint-Esprit, où le référent gardois aurait préconisé à la commission nationale de ne pas présenter de liste et de soutenir les sortants (voir ci-après). Préconisé seulement : c’est la commission nationale, elle et elle seule, qui tranchera la stratégie et sur la nomination les têtes de liste, avec en ligne de mire l'idée de contribuer à offrir une implantation locale à un parti qui en manque cruellement.

LREM veut soutenir Eddy Valadier. À Saint-Gilles, le risque Rassemblement national est fort selon les instances locales de La République en marche. Elles ont donc décidé de convaincre la direction nationale du Parti LREM de soutenir le maire sortant de Saint-Gilles, le "républicain" Eddy Valadier. Selon notre source, "il a un bon bilan et reste le rempart le plus efficace pour éviter à la commune gardoise une mairie frontiste." Pour s'en convaincre, on pose là le dernier post du maire de Saint-Gilles sur son Facebook au lendemain de la venue à Nîmes du candidat de la Droite aux Européennes : "Hier soir j’ai été bluffé par un jeune homme de 33 ans. Sans parti pris, je suis allé écouter Francois Xavier Bellamy à Nimes... Scotché sur ma chaise. Le candidat des républicains casse tous les codes politiques. Humble et brillant à la fois, il parle de l’Europe avec sens, aucune agressivité envers ses concurrents...Quelle fraîcheur... une perle. Et pourtant j’en ai écouté des hommes politiques... mais un comme lui... jamais." Même pas Emmanuel Macron ?

Le youtubeur TiboInshape dans le Gard cette semaine. Blogueur, vidéaste, spécialisé dans le domaine de la musculation, le youtubeur TiboInshape est une star sur Internet en particulier grâce à sa chaîne Youtube qui compte six millions d'abonnés. Thibaud Delapart de son vrai nom est également le dirigeant de l'entreprise Team Shape dont l'activité est la vente à distance de vêtements et d’accessoires. À partir de lundi, il sera au Pont-du-Gard, puis à la Maison carrée et aux arènes avant de terminer aux Costières et au Parnasse pour le tournage d'un clip de promotion autour des jeunes sportifs sélectionnés par le Département pour les Jeux Olympique 2024 à Paris. Un joli coup de com' pour la collectivité qui ne passera pas inaperçu chez de nombreux internautes et surtout auprès des 6 millions d'abonnés de TiboInshape.

Dimanche d'élection sur Objectif Gard. Demain, dimanche 26 mai, les électeurs sont appelés aux urnes pour les Européennes. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi de vous proposer nos indiscrétions politiques du dimanche exceptionnellement un samedi. Objectif Gard comme à chaque jour de vote proposera un dispositif exceptionnel à ses lecteurs. Toute la journée, vous pourrez suivre en fil rouge ce dimanche d'élection avec aussi à 12h et 17h, le taux de participation dans le département. Puis à partir de 20h, en direct depuis la préfecture du Gard, notre rédaction diffusera les résultats, commune par commune, dans le Gard. À demain.

La rédaction

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité