ActualitésSociété

DIMANCHE VILLAGES Un parcours de santé tout neuf à Aubord

À pratiquer par chacun selon son niveau (photo R.T)

Mercredi dernier, la commune d'Aubord inaugurait son parcours de santé. Un équipement sportif de plein air dont la communauté de communes de Petite Camargue a équipé le village dans le cadre d'un programme pluriannuel visant à doter les 5 communes de du territoire. 

Le parcours de santé intercommunal d’Aubord est le troisième être réalisé par la Communauté de communes après Beauvoisin et Le Cailar. À Aubord ce sont 20 000 € qui ont été investis pour cet équipement sportif sans aide publique. Chaque parcours est adapté à la commune.

Parfaitement intégré dans une oliveraie municipale de près de 1000 arbres, cet équipement sportif est à proximité du centre du village, au lieu dit l'Olivette. Une distance de 600 m est exclusivement réservée aux adolescents et aux adultes de plus d’1,40m qui réalisent le parcours à leur rythme, et selon leur condition physique. L’enchaînement des exercices est conçu en trois phases, comme celui d'une séance d’éducation physique : échauffement, exercices et récupération.

Ce parcours alterne donc une zone d’échauffement, une d’étirement et onze ateliers de courses rythmées, pour courir, grimper, sauter, garder l'équilibre, exécuter des exercices avec les bras, les jambes et le buste. Ils permettent à tous, sportifs occasionnels ou chevronnés, d’effectuer un entretien physique complet. Chaque atelier est accompagné d'une signalétique précisant la nature de l'exercice ainsi qu’un plan du site. Ce parcours est inaccessible Inaccessible aux PMR.

Une politique sportive !

la politique c'est du sport ! Ce n'est pas Jean-Paul Franc qui dira le contraire  (photo R.T)

Après avoir présenté le parcours et avant d'en essayer quelques agrès, Jean-Paul Franc, président de la communauté de communes a tenu à remercier le maire André Brundu, qui a mis à disposition cet espace, ainsi que les membres de son équipe, qui ont monté le dossier, mis en place les agrès, après avoir assuré le débrouillage et le terrassement." Du travail 100% CCPC. Bravo !", a conclut Jean-Paul Franc avant de préciser que le parcours de santé d'Aimargues serait opérationnel d'ici le début de l'été et celui de Vauvert à la rentrée prochaine.

Véronique Palomar Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité