A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Bienvenue au Village du Port, nouveau 5 étoiles de l’Espiguette

Yelloh Villages enrichit sa gamme d'un resort cinq étoiles qui a ouvert ses portes vendredi dernier.

À la réception, le ton est donné, l'ambiance est marine (photo Véronique Camplan)

Le village du port vient d'ouvrir au Grau-du-Roi. Un resort cinq étoiles qui peut accueillir 160 personnes entre lagune et nature sauvage. Un projet hôtelier considéré par les professionnels comme le plus important en France cette année. 

Yelloh Villages, c'est que ça que l'on appelle une sucess story dans le jargon économique. Bernard Sauvaire, son PDG travaille en famille et pense en équipe. Résultat, coup d'avance et une vision des loisirs qu'il prend très au sérieux. "Ce que je dis toujours à mes équipes, c'est d'imaginer une famille qui met 50€ de côté tous les mois pour offrir des vacances avec ses enfants. Nous n'avons pas le droit de les décevoir."  Partant de ce principe, il conçoit ses villages de vacances en segmentant la clientèle qui s'oriente sur différents concepts.

Un accès libre à tous les quartiers et à tous les services

À l'Aquabulle, la piscine couverte et chauffée offre les tropiques par tous les temps  (photo Yelloh villages)

Dans le Gard, ce sont quatre campings, conçus comme des quartiers, qui ont chacun leur spécificités, Les secrets , le premier construit est pensé pour une clientèle à la recherche de calme, lagon artificiel, mobil home dans la verdure… , Le second, Les Petits Camarguais est destiné aux familles avec des enfants jeunes et fait la part belle aux aires de jeux, c'est là que l'on trouve l'épicerie et le restaurant rapide, c'est aussi le seul où l'on trouve 20 emplacements de tente. Le troisième L'aquabulle rappelle "center Park" avec son espace piscine couverte et son service hôtellerie, c'est le prémium de la gamme. Un peu plus loin sur la route d'Aigues-Mortes La Petite Camargue, qui abrite une centre d'équitation international, accueille les cavaliers pour des stages, mais aussi les amoureux du cheval et de la fêtes, ces derniers pourtant à la fois faire de jolies promenades à cheval et profiter d'une équipe d'animation particulièrement performante.

Le tout fonctionne comme un "ressort", un concept qui fonctionne très bien à l'île Maurice. En gros, cela signifie que quelque soit, le quartier où vous résidez vous avez accès librement à tous les services des autres, c'est-dire, les cinq piscines et autant de restaurant, les locations de vélos…  il vous suffit de porter un petit bracelet et vous êtes accueillis partout y compris dans le 5 étoiles qui est inclus dans le concept.

Un concept dupliqué en 88 franchises et quatre pays

Une invitation au farniente (photo Yelloh villages)

Aujourd'hui, Yelloh Villages, ce sont 88 franchises en France, en Espagne et au Portugal. Tout en travaillant à développer ses franchises, Bernard Sauvaire a eut l'idée de compléter son offre par une villages vacances cinq étoiles en dur. La commune du Grau du roi met en vente en appel une parcelle de sept hectares dont trois ne son pas constructibles parce que protégées par le plan Natura 2 000. Bernard Sauvaire fait une offre pour le tout. J'ai soumissionné bien au-dessus, parce qu'il y avait de la concurrence, avec de beaux projets, se souvient-il. Les réseaux étaient terminés avant Noël et les travaux ont commencé en janvier 2018 pour une livraison il y a trois jours. Un projet de 17 M€ d'euros uniquement en fonds privés. "C'est le plus gros projet hôtelier" de l'année, constate Bernard Sauvaire, "même la commission chargée de l'attribution des étoiles à été impressionnée". 

Une sensation de bout du monde

Vue du roof top sur l'île, la lagune et les bateaux (photo Véronique Camplan)

La visite confirme les propos, et pourtant, il fait tout gris et les équipes s'affairent encore à la végétalisation et au nettoyage des espaces verts. Malgré cela, le site est bluffant. Entre lagune et nature, on a tout de suite le sentiment d'être ailleurs. Le village peut accueillir 160 personnes dans des villas ou appartements avec chambres, cuisine, salon et terrasse privative. Un grand bar restaurant donne sur une piscine à débordement qui offre une vue imprenable sur la lagune et sa petite île. Et si l'on veut voir plus loin, il suffit de grimper sur l'immense roof top (toit terrasse).

Une base nautique et un quai pour les voiliers en visite

Franck Dussaux est prêt à accueillir les vacanciers (photo Véronique Camplan)

En bordure de lagune, une base nautique permet de initier au kite surf, de faire du paddle, de l'optimist, (le plus petits des dériveurs), du wake-board, de la bouée tractée… bref, c'est les vacances ! La base nautique est ouverte à l'extérieur.  Le long du canal, un grand quai de bois, permet aux voiliers de s'amarrer pour venir dîner au restaurant.

Invitation au voyage

Vue à 180° et tour du monde à la carte  (photo Véronique Camplan)

Le restaurant justement, immenses baies vitrées et ambiance "marine chic". Une décoration soignée, comme partout ailleurs dans le village, qui invite à la détente et au voyage. Un dépaysement que l'on retrouve jusque dans la carte. Le jeune chef, jean-Baptiste Vaccaro à ramené des saveurs et des savoir faire des cinq continents et propose une carte "autour du monde" on peut consommer nordique en entrée, mexicain au plat de résistance et fier son repas en Floride…

Le village a du être surélevé pour répondre aux contraintes du PPRI (prévention risque inondation). "Plutôt que de multiplier des volées de marche", explique Bernard Sauvaire pendant que nous marchons, j'ai préféré concevoir des allées de bois en pente douce, inspirée du style nautique". Le résultat est esthétique et confortable. Les allées au ras du sol, sont recouvertes d'un revêtement qui a l'aspect du sable.

Grand large

Une chambre, comme une cabine de luxe, le mal de mer en moins (photo Véronique Camplan)

À l'intérieur aussi, on retrouve comme un air de grand large. Les chambres sont décorées dans l'esprit cabine de yacht, l'espace en plus. Dans la cuisine équipée, l'électroménager est décorées de rayures marine. Des détails, qui contribuent au sentiment d'évasion.

Une offre cinq étoiles sans différence de prix avec le camping premium !

Tout est pensé jusque dans les moindres détails (photo Yelloh villages)

Cela fait tellement envie qu'un des membres de l'équipe confie qu'il a réservé un des appartements du village pour ses vacances en famille. Si l'on pensait que le Villages du Port est réservé à une clientèle à fort pouvoir d'achat, il n'en est rien, les tarifs sont les mêmes que ce du quartier premium du camping. Encore un défi.

Fort d'être le seul à des kilomètres à la ronde à pouvoir offrir plus 330 places d'hébergement grand confort, entre Le villages du port et l'Aquabulle, Bernard Sauvaire a aussi conclu des partenariats avec la Sem de Port-Camargue et le casino, qui reçoivent régulièrement des séminaires et ne peuvent pas loger les participants. Charité bien ordonnée commençant par soi-même, il recevra le séminaire international de ses franchisés cet été. Encore un coup d'avance…

Véronique Palomar-Camplan

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité