ActualitésSociété

LUNDI SANTÉ Une journée sans tabac sans écran de fumée

Ce lundi 27 mai dans le hall central de Carémeau, la journée sans tabac reprend ses droits.

Tabac

Chaque 31 mai, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) marque la Journée mondiale sans tabac en soulignant les risques sanitaires et autres risques associés au tabagisme et en plaidant en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac.

Le CHUN s’inscrit dans cette lutte contre le tabac en proposant un stand d’information en partenariat avec la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) le lundi 27 mai 2019.

La France compte près de 16 millions de fumeurs. Un tiers des personnes de 15 à 85 ans (32 %) fume (36 % des hommes et 28 % des femmes). Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. Le tabagisme concerne déjà un jeune de 15 à 19 ans sur trois (32 %). Sa prévalence atteint un maximum de 46 % chez les femmes de 20-25 ans et 55 % chez les hommes de 26-34 ans.

Informez-vous et tentez l'aventure de l'arrêt

Pour s'informer, c'est dans le hall d'entrée. De 10h à 15h, un stand de la MNH sera tenu par Sophie Escudier, déléguée promotion de la santé MNH et membre du personnel du CHUN, et Francine Bonfils, présidente départementale de la MNH du Gard et retraitée du CHUN. Dans le cadre de la Journée sans tabac, impulsée par l’OMS, le CHUN et la MNH se mobilisent, même si le tabagisme diminue en France. Restons vigilants !

Plus de la moitié des fumeurs réguliers (58 %), hommes ou femmes, déclare avoir envie d'arrêter de fumer, dont 30 % dans les 12 prochains mois. On considère que chaque année en France, entre 400 000 et 500 000 fumeurs réguliers arrêtent de fumer pour au moins un an. Arrêter de fumer, c’est économiser sa santé et son porte-monnaie...

Le tabac accélère le vieillissement cutané, en particulier au niveau du visage, autant que les rayonnements solaires ultraviolets (UV). Il entraîne un assèchement de la peau, des rides plus marquées, une perte d’élasticité, une atrophie de l’épiderme, une déshydratation, etc. La cigarette conduit à une diminution de la taille des vaisseaux sanguins (vasoconstriction), altérant l’apport d’oxygène à la peau par le sang : le teint est alors terne et gris. L’arrêt du tabac est bon pour vous, bon pour la planète.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité