A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Pour la der, la Deb’s déter

Pour le dernier match de la saison à domicile, Nîmes a battu Istres (27-26) grâce à un grand Desbonnet, déterminant.

Porté par Sanad, Nîmes a remporté le dernier match à domicile de la saison (Photo USAM)

Pour sa dernière rencontre à domicile de la saison, Nîmes s'est imposé d'une courte tête 27-26 face à Istres. Un 17e succès cette saison acquis grâce à une excellente performance de son gardien, Desbonnet, auteur de 17 arrêts.

Pour ce dernier match de la saison, synonyme de célébration pour la qualification européenne, Nîmes était privé de plusieurs joueurs : Nieto, Nyateu, Dupuy et Salou. Ce qui donnait une défense new look avec davantage de temps de jeu pour Suty et plus de responsabilités pour Padolus. Les locaux prenaient rapidement les devants et parvenaient à imposer leur jeu (3-1, 5e). Des contre-attaques et des engagements rapides transformés notamment par Sanad. Le Pharaon démarrait sur un rythme royal avec quatre buts marqués dans le premier quart d'heure.

De son côté, le promu qui cherchait à officialiser son maintien restait au contact par l'intermédiaire de Boschi et Grosas. Sans paniquer, Nîmes conversait toujours une petite avance sauvegardée par les parades de Desbonnet, décisif (9-7, 18e). Après un match très compliqué (0 arrêts) à Paris, le gardien nîmois retrouvait de la confiance face à un adversaire d'un autre calibre. Pour que la fête soit très belle, les Usamistes avaient à cœur de proposer une prestation de qualité et de s'imposer.

Néanmoins, un peu de relâchement était observé en fin de première période avec quelques maladresses et un jeu plus brouillon. Istres ne se gênait pour revenir à un petit point (11-10, 26e). Franck Maurice prenait un temps mort pour remobiliser ses troupes. Les Provençaux égalisaient mais Desbonnet jouait des pieds pour maintenir le score neutre. Tout comme Cappelle, le portier bucco-rhodanien, auteur de six arrêts lors du premier acte qui s'interposait devant Gérard pour permettre aux siens de rentrer à 12-12 à la pause. Une surprise de voir à la mi-temps le néo-européen se faire accrocher par le 11e du championnat.

Un Desbonnet de gala

Pour s'éviter une fin de match difficile, Nîmes devrait faire son trou dès l'entame du second acte. C'est ce que entreprenait Tobie, à la réception d'une passe de Rebichon, et Prandi, qui trouvait la faille (17-14, 38e). Pour cette dernière de la saison, Desbonnet brillait en réalisant d'entrée trois arrêts, rappelant au passage qu'il fait partie des trois meilleurs du championnat à son poste depuis au moins deux saisons. Une performance qu'il lui a valu une énième ovation du public.

Mais Istres était tenace et revenait une nouvelle fois à hauteur de la Green Team (19-19, 44e). Brasseleur et Tobie en avaient eencore sous la pédale et Desbonnet poursuivait son show. Le dernier rempart nîmois atteignait la barre des 15 arrêts à la 47e minute ! Les visiteurs s'accrochaient comme la colle sur le ballon et gardait le suspense intense à l'approche des cinq dernières minutes (24-23, 55e). Des visiteurs poussés par quelques supporters istréens qui célébraient le maintien car dans le même temps Montpellier s'imposait à Cesson (24-30).

Deux buts coup sur coup de Sanad, huit buts au compteur ce soir, permettaient à Nîmes de se diriger vers un 17e succès cette maison. Istres revenait à un but à trente secondes de la fin. Le coup de sifflet venait délivrer le Parnasse après que Prandi a manqué le cadre (27-26). Il en suffisait de peu pour que la soirée soit gâchée mais les Usamistes avaient fait le taf et pouvaient célébrer avec le public la qualification européenne pour la prochaine saison.

Corentin Corger

25e journée de Lidl Starligue

Nîmes. Salle du Parnasse. USAM - ISTRES 27-26 (mi-temps : 12-12  ). spectateurs :  Arbitre :M.M Bourgeois et Moreno. Avertissements à Nîmes : Suty (4e), Padolus (7e) Avertissements à Istres : Daoud (6e), Grosas (9e), Derot (14e). Deux minutes à Nîmes : Suty (34e). Deux minutes à Istres : Tricaud (22e), Feuchtmann (29e), Daoud (30e). 

USAM : Desbonnet, Paul ; Poyet, Gallego, Suty, Rebichon, Jovani, Tesio, Padolus, Tobie, Biagui, Paul, Prandi, George, Gerard, Sanad,  Brasseleur. Entraîneur : Franck Maurice. 

ISTRES : Cappelle, Harbaoui ; Tricaud, Feuchtmann, Kankaras, Ruiz, Boschi, Capella, Crepain, Stojanovic, Tuzolana, Grosas, Laguillaumie, Guillaume, Daoud, Derot. Entraîneur : Gilles Derot. 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité