Actualités

UZÈS Travaux : la mairie fait le point

Mardi soir, lors de la réunion publique de la mairie d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La salle polyvalente de l’ancien évêché d’Uzès était comble ce mardi soir pour une réunion publique de présentation des travaux municipaux de l’année en cours.

Ceux qui suivent de près les conseils municipaux et l’actualité de la commune n’y auront pas appris grand-chose, mais la réunion publique avait la vertu de condenser de nombreux chantiers. Parmi les gros chantiers, le maire Jean-Luc Chapon a choisi de démarrer par les deux déviations : Mayac-Mas de Mèze, « qui doit être ouverte à la circulation à la mi-juillet », précisera-t-il, et celle reliant la route d’Alès et celle d’Arpaillargues, bien moins avancée, et qui a un impact sur le projet de zone artisanale du côté route d’Alès. « Nous ferons la zone artisanale lorsque nous aurons défini le tracé de la déviation avec le Département, nous y travaillons activement », ajoutera le maire.

Côté voie-verte, ça avance : « Celle qui arrive de Beaucaire est passée devant Carrefour. Elle en est au golf, pour continuer sur le rond-point d’Haribo. Elle sera bientôt finie », avancera Jean-Luc Chapon. Cette voie permettra aux cyclistes et aux piétons de rallier le centre-ville d’Uzès. Pour accompagner cette ouverture et le développement de l’offre de vélos électriques touristiques, la mairie va rajouter quatre parcs vélos, pour porter leur nombre à dix : à la cathédrale, derrière la mairie, au Moutas et à la sortie du passage marchand.

Le maire reviendra également sur la réfection des places et des trottoirs, qui s’est achevée cette année. « Nous en avons eu pour plus de deux millions d’euros, mais ce n’était pas superflu car nous avons refait toutes les conduites, enlevé les tuyaux en plomb et refait les réseaux secs ». L’occasion de parler voirie, avec un important programme de réfection en cours, dans le centre-ville, à Carignargues, au Pas du Loup, à la Font de Canonge, du côté du cimetière, de Mayac, de Saint-Geniès, de la Rouquette ou encore de Grézac.

D’autres rues sont en attente d’études complémentaires sur les réseaux et ne seront probablement pas réalisées cette année. Faisant un détour par le stationnement, Jean-Luc Chapon évoquera le nouveau système d’abonnement pour les résidents et les commerçants sur les parkings des Marronniers et de la Gare, à 40 euros par mois, le prochain éclairage des Marronniers et la mise en place prochaine de dix arrêts-minute automatisés de douze minutes sur les boulevards.

Du nouveau au stade Pautex

Cette année, la ville poursuit la réfection des écoles avec 400 000 euros d’investissements avec les restes à réaliser. Côté stades, les bâtiments au fond du stade Pautex vont être rasés à la fin de l’année. « Nous allons y mettre un bâtiment pour la boxe, l’infirmerie du foot, le club-house du foot et une salle de danse », précisera le maire. L’association AVF, qui est basée dans le bâtiment qui va être détruit, va déménager dans la résidence Soleil, en compagnie du Bridge et de la Fenestrelle.

La Fonderie, à côté du lycée Guynemer, va être profondément remaniée. « Nous allons y mettre une maison des métiers d’art gérée par l’association Angélique, une salle communale et un espace dédié à la prévention pour les adolescents et leurs familles », présentera  Jean-Luc Chapon. Le projet de pôle culturel à l’évêché, qui regroupera le musée, les archives et la mosaïque romaine, est quant à lui lancé.

Question économies d’énergie, la Ville a lancé un contrat de performance énergétique sur dix ans, confié à l’entreprise SPIE, qui est en train de passer progressivement tous les lampadaires en LED. Le projet de jardins familiaux avance lui aussi. « Nous allons créer 60 parcelles de 50 à 60 mètres carrés, chaque parcelle sera clôturée, avec un petit cabanon », présentera Jean-Luc Chapon. Les jardins seront gérés par une association qui va être créée, et seront implantés au bord de la liaison Mayac-Mas de Mèze, à mi-chemin entre les deux quartiers.

La chasse aux incivilités

Impossible de faire une réunion publique à Uzès sans parler de l’épineuse question de la propreté de la ville. À l’annonce du sujet, la salle, jusqu’ici silencieuse, s’est fendue d’un long « aaaaaah » révélateur. « Tous les étrangers qui viennent à Uzès trouvent la ville propre, affirmera le maire sous quelques quolibets. Malheureusement nous avons énormément d’incivilités. »

Des incivilités qui coûtent 150 000 euros par an à la municipalité. Alors pour les résoudre, « tous les restaurateurs vont avoir leur container individuel et ceux qui ne jouent pas le jeu seront verbalisés, annoncera Jean-Luc Chapon. Nous allons faire la guerre. Mettre des caméras de surveillance et nous n’hésiterons pas à ouvrir les sacs pour savoir qui les a déposés. » À bon(s) entendeur(s)…

Enfin, ce ne sont certes pas des projets à proprement parler, mais le maire reviendra sur les cas de la CPAM, de la CAF et des gardes médicales. Concernant la CPAM et la CAF, « ils ont vendu leur immeuble et la CCPU leur a trouvé une place, malgré tout pour prendre un rendez-vous il faut aller sur internet », regrettera le maire, tout en insistant sur le fait que la mairie n’y était pour rien. Quant aux gardes médicales, il n’y en a plus à Uzès depuis janvier dernier. Des discussions sont en cours avec l’Agence régionale de santé pour trouver une solution, comme la mise à disposition de locaux au sein de l’hôpital local, l’arrivée de postes de médecins hospitaliers voire celle de SOS Médecins.

La parole sera ensuite donnée au public, avec des questions qui tourneront souvent autour de la propreté et de la voirie. On en retiendra que Jean-Luc Chapon a promis que la municipalité éclairera le passage du marché et qu’elle était en train de travailler sur un projet de grands parkings gratuits à proximité du centre-ville.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité