A la uneActualitésPolitique

LE 7H50 de Juan Martinez, maire de Bellegarde : « Je suis surpris par la visite du ministre »

 

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, se rendra à Bellegarde pour inaugurer un projet de serres photovoltaïques installées sur une exploitation agricole biologique et pour visiter un barrage hydraulique. Juan Martinez le maire de Bellegarde se dit "surpris" de cette visite d'État alors que les projets de serres photovoltaïques sur exploitation agricole biologique sont décriés dans le Gard.

Objectif Gard : Vous ne semblez pas très heureux de la visite ministérielle de ce mercredi à Bellegarde. Pour quelles raisons ?

Juan Martinez : Je suis surpris par la visite du ministre. Et surtout que l'on parle d'une inauguration alors que ce projet est installé depuis 2010. Par ailleurs, rien n'a jamais été planté jusque-là sur ces terres. Ce n'est que dernièrement que des abricotiers ont été mis en place sur six hectares, cela doit remonter à un an environ. J'ai n'ai pas vu d'abricots, moi. On verra tout à l'heure avec le ministre...

Ce projet de serres photovoltaïques sur exploitation agricole biologique est porté par Akuo Energy et le fonds Maïf transition. Les services du ministre annoncent pourtant qu'il s'agit du premier projet français "Agrinergie"...

C'est un contrat entre l'État et cette société. Apparemment il y a une volonté du ministre de développer des serres photovoltaïques à visée agricole alors que les services de l'État dans le Gard sont a priori contre. C'est à n'y rien comprendre. Ce projet - je vous le confirme - date de 2008 avec une installation en 2010. Il a été validé par l'ancienne équipe municipale de Bellegarde. Si j'avais été élu à l'époque, je m'y serais opposé.

Mais pourquoi autant d'opposition de votre part ?

Il s'agit plus de business que de transition énergétique. Je ne suis pas favorable à ce type de modèle agricole car les perspectives de développement sont minces, voire inexistantes. Je n'ai jamais vu des arbres qui poussent à l'ombre. J'ai quelques exemples sur le territoire de Bellegarde et Beaucaire avec des installations de panneaux photovoltaïques sur des terres agricoles qui devaient rapporter financièrement aux paysans. Au final, la situation est beaucoup plus complexe et étroite.

Vous avez prévu d'en toucher un mot au ministre, François de Rugy ?

Bien entendu. Mais je ne suis pas le seul à partager cette opinion. Le nouveau Scot (*) du Gard interdit les installations en zone agricole. cela dit, je ne suis pas technicien. Je suis juste surpris par la volonté de l'État d'installer des serres photovoltaïques sur des terrains agricoles. C'est une arnaque complète, du business. C'est tout. Peut-être que j'aurai une bonne surprise tout à l'heure mais je n'y crois pas trop.

Propos recueillis par Abdel Samari

* Le schéma de cohérence territoriale (Scot) est l’outil de conception et de mise en œuvre d’une planification intercommunale. Il remplace l’ancien "schéma directeur".

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité