A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Sur le fil, Nîmes termine par une défaite à Chambéry

Malgré une énorme performance de Prandi, Nîmes s'est incliné 28-27 face à Chambéry (Photo USAM)

Pour ce dernier match de la saison, l'USAM a perdu 28-27 à Chambéry sur un penalty encaissé sur le gong et termine cinquième de Lidl Starligue. 

Pour ce dernier match de la saison, Nîmes se déplaçait chez l'autre équipe surprise de cette saison, Chambéry, assurée avant la rencontre de finir troisième du championnat. Le seul enjeu du match se trouvait côté nîmois avec une infime chance de terminer quatrième. En espérant pour cela, un faux-pas de Nantes à Dunkerque qui n'a pas eu lieu. Battre les Savoyards avec un effectif amoindri rendait la tâche plus difficile. Nieto, Nyateu, Salou, Dupuy étaient forfaits, remplacés par la jeunesse incarnée par Poyet, Jovani et Biagui.

Décomplexée, l'USAM entamait parfaitement la rencontre (0-4, 5e). Un penalty de Sanad, un tir de Prandi et déjà une action de grande classe comme un dernier classique à savourer avant d'achever cette saison. Relance magnifique de Desbonnet pour la "Rebinad", conclut donc par le "Pharaon". Pour stopper l'hémorragie, Érick Mathé, coach de Chambéry, prenait un temps mort et mettait les choses au clair au milieu de ses joueurs : "Vous faites de la merde !". 

Prandi puissance 8

Dans la foulée, c'est le tableau d'affichage du Phare qui rendait l'âme. Mais c'est à ce moment-là que les locaux se réveillaient (5-5, 12e). Un retour aux affaires incarné notamment par Minel, auteur de quatre buts en première période. La suite était davantage décousue. Nîmes maintenait le cap quelques minutes avant de voir les Savoyards revenir puis prendre les devants (11-10, 23e). Mais la Green Team pouvait compter sur un Prandi chaud-bouillant, avec un bras droit en démonstration. À quatre reprises consécutivement, les mains de Meyer et les filets faisaient état de la puissance de feu de l'arrière gardois. Il permettait aux siens de rentrer aux vestiaires avec un petit but de retard (16-15).

La seconde période débutait avec une bonne nouvelle : le rallumage du tableau d'affichage ! La pause n'avait pas eu d'effet sur Prandi qui repartait de plus belle avec un but et une passe décisive à Rebichon (17-17, 35e). Mais toujours emmené par son duo Melic-Minel, Chambéry prenait pour la première fois trois buts d'avance (20-17, 41e). Ces dernières minutes de la saison étaient débridées. Pourtant, à domicile, la meilleure défense de la saison conservait son imperméabilité.

Le dernier mot pour Chambéry

Après un échec de Brasseleur, Prandi trouvait encore et toujours la faille. La fin du match se résumait à un duel entre l'international espoir et le Chambérien Minel, qui va rejoindre le club allemand d'Erlangen la saison prochaine. Un sommet remporté par Minel, qui a inscrit au total neuf buts contre huit pour le Nîmois. Pour la "der des ders" 2019, les deux équipes allaient nous offrir un final haletant (24-24, 54e). Et Poyet, en pivot, offrait la possibilité de croire à un 18e succès gardois dans cette Lidl Starligue.

Bousculés par leur coach, les Savoyards étaient plus agressifs en défense et Minel prenait deux minutes (56e). Sur l'égalisation chambérienne, Prandi suivait la même direction. À deux minutes du terme, le public du Phare se levait, refroidi provisoirement par la malice de Sanad qui venait chiper le ballon à Genty pour marquer (26-27, 59e). Ce diable de Minel ramenait les siens à hauteur à trente secondes du terme.

Prandi lui répondait une dernière fois en obtenant un jet à sept mètres. Mais Sanad butait sur Genty. Pour que le scénario soit le plus cruel possible, Chambéry s'imposait sur le gong grâce à un penalty de Melic (28-27). Une petite désillusion qui ne gâche pas la belle saison de l'USAM, sa cinquième place et la qualif' en Coupe EHF. Vivement la saison prochaine !

 Corentin Corger

26e journée de Lidl starligue. Chambéry - USAM . Arena du Pays d'Aix. Salle du Phare. Arbitre : MM. Bonaventura.  Mi-temps : 16-15. Avertissements pour Nîmes: Prandi (2e), Padolus (5e). Deux minutes à Chambéry : Melic (18e), Minel (56e). Deux minutes à Nîmes : Tobie (6e), Padolus (19e), Poyet (40e), Prandi (57e).

Chambéry : Genty (5/17), Meyer (5/19); Benhalima (0/0), Traoré (0/2), Tritta (0/3), Damiani (0/0), Richert (3/4), Leger (0/0), Babarskas (2/5), Briffe (0/2), Marescot (2/4), Paturel (1/1), Minel (9/14), Melic (5/7), Mindegia (4/5), Anquetil (2/4). Entraîneur : Érick Mathé.

 USAM : Desbonnet (13/38), Paul (1/2); Poyet (1/1), Gallego (2/2), Suty (2/5), Rebichon (1/4), Jovani (1/2), Padolus (1/1), Tobie (0/0), Biagui (0/1), Prandi (8/13), George (0/0), Gerard (0/0), Sanad (7/10), Brasseleur (4/8). Entraîneur : Franck Maurice.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité