Politique

VILLENEUVE Florent Lemont et Monique Novaretti s’en prennent au bilan de la majorité

Monique Novaretti et Florent Lemont tirent à boulets rouges contre la majorité villeneuvoise (DR)

Les deux élus d’opposition de Villeneuve signent leur propre bulletin d’informations municipales en réponse à celui de la majorité, qu’ils qualifient de « superbe prospectus vantant les mérites de l’équipe municipale. »

La campagne pour les élections municipales de 2020 est bel et bien lancée à Villeneuve. Ainsi, Florent Lemont (LREM) et Monique Novaretti (PRG), par ailleurs conseillère régionale d’Occitanie, font leur propre interprétation du bilan de la majorité en place, et du maire Jean-Marc Roubaud.

Parmi les thèmes abordés par les opposants, l’extension urbaine de la ville, qu’ils qualifient de « folie qui va ravager notre environnement ». Urbanisme toujours, Florent Lemont et Monique Novaretti dénoncent une nouvelle fois « les largesses faites à plusieurs personnes influentes de Villeneuve », évoquant des cas de cessions de terrains ou encore de montages financiers et immobiliers complexes « qui profitent à des proches de la majorité », commentent les opposants.

Répondant au tract distribué par la majorité dernièrement, Florent Lemont et Monique Novaretti estiment que « la ‘gestion saine et ambitieuse’ se traduit uniquement en termes d'unité comptable mais pas en termes de services rendus. Or monsieur le maire n’est pas un agent comptable. Il est bien élu pour le bien-être de ses concitoyens et de ses administrés. Il n'est pas compliqué d'afficher un solde excédentaire lorsque les contribuables payent 50% de plus d'impôt que dans les villes similaires et quand les investissements sont nettement inférieurs que les communes semblables à la nôtre. » Sur la sécurité, les opposants reprochent à la majorité de ne pas avoir su garder la brigade de gendarmerie, et le fait que seule le police municipale est physiquement présente dans les rues de Villeneuve.

Sur le patrimoine, « se targuer que 63 700€ a été investis en 5 ans pour soutenir la politique de rénovation des bâtiments peut prêter à sourire, quand on sait que Villeneuve fait partie des villes de France qui, ramenées à leur superficie et à leur population, possèdent la plus grosse concentration de monuments historiques », notent les deux opposants municipaux. Passant à la politique de subventionnent des associations, Florent Lemont et Monique Novaretti estiment qu’elle « s’apparente très fortement à la politique des villes administrées par le Rassemblement National. » Les deux élus dénoncent « une baisse continue et drastique de l'enveloppe de subventions de roulement qui est remplacée par des subventions au cas par cas après appréciation par la majorité. Encore une fois, nous sommes en présence d’une gestion des politiques publiques menées à travers le prisme du copinage. »

Enfin, la question du développement durable à Villeneuve est qualifiée de « grande escroquerie de ces 25 dernières années », en dénonçant le nombre de pistes cyclables créées et une garrigue « soit recouverte de béton, soit transformée en décharge à ciel ouvert. »

Les deux opposants concluent que « la situation est plus que catastrophique. Il est temps, non seulement de réagir, mais de faire prendre conscience aux habitants de la commune, que le maire actuel ne sert en priorité que ses intérêts. » On peut dire que la campagne est lancée !

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité