A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES À Sanilhac-Sagriès, un projet artistique et éducatif pour restaurer le sentier des fileuses

Sur le sentier des fileuses de Sanilhac-Sagriès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est une boucle, de deux fois trois kilomètres, qui relie les hameaux de Sanilhac et de Sagriès et qui était empruntée, au XIXe siècle, par les fileuses qui travaillaient au Pont des Charrettes, à Uzès.

Un sentier qui connaît aujourd’hui une seconde vie, et qui a été inauguré vendredi après-midi. « Il avait été aménagé en 1995 par une association, Caprifolia, mais avec les années il a fini par être moins entretenu », rappelle le maire, Guy Crespy. C’était sans compter sur l’artiste plasticienne Françoise Gabella, installée à Sanilhac depuis trois ans.

« Elle nous a proposé un projet de sentier ludique, artistique et botanique, avec les anciens de Caprifolia, la réserve naturelle du Gardon, car même si nous ne sommes pas dans la réserve nous voulions une cohérence, et l’Institut médico-éducatif des Violettes, à Bagnols », présente le maire.

En tout, 25 œuvres jalonnent le sentier, entre les sculptures de fileuses en cyprès, les lunettes géantes ou encore les fourmis en bois qui servent de bancs. On y retrouve également « de la signal’éthique, pour accompagner les promeneurs sans être trop intrusif », précise Françoise Gabella, qui a souhaité, avec ce sentier, filer « la métaphore du lien entre Sanilhac et Sagriès, et entre tous ceux qui ont voulu participer à ce projet. »

Sur le sentier des fileuses de Sanilhac-Sagriès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour mener ce projet à bien, elle a pu compter sur cinq adolescents autistes de l’IME des Violettes, qui ont, tous les jeudis de l’année scolaire, participé à des ateliers avec Françoise Gabella pour apporter leur concours au projet. « Nous portons une attention particulière à la création et à la créativité. L’expression artistique offre plusieurs supports et une possibilité de travail en groupe qui mène vers un but commun », soulignent les monitrices-éducatrices de l’IME, Daniela Afaryan et Claire Fouquet.

Ce projet est aussi une occasion de « montrer que ces jeunes ont quelque chose à proposer et qu’ils sont créatifs à partir du moment où ils sont soutenus, poursuit l’éducateur spécialisé, Jean-François Coste. Dans ce projet, chacun trouve sa place, dans une idée d’inclusion sociale. »

Et c’est réussi : le sentier est très agréable et les œuvres bien intégrées aux paysages de l’Uzège. Si vous souhaitez le découvrir, le Festival du conte en Uzège est l’occasion parfaite : une balade contée sera proposée ce mercredi 12 juin à 18h30 par Sophie Joignant. Libre participation, réservations au 06 81 91 06 56.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

L’accès au sentier des fileuses se fait par le parking du château d’eau, chemin du château d’eau à Sanilhac.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité