A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Le poisson frais de Méditerranée, c’est chic !

Deux pêcheurs du Grau-du-Roi cassent les codes et révolutionnent le circuit court.

Giovanni Garini (à gauche) et Mathieu Chapel, une histoire de pêche et d'amitié et la fierté de leur métier avec une bonne dose d'intelligence novatrice (photo Côté chic)

Côté chic, une nouvelle vision de la poissonnerie qui n'a pas fini de faire parler d'elle...

Le concept ? Commander en ligne du poisson frais du jour au juste prix, le voir livré chez soi en moins de 24h où que l'on soit en France métropolitaine. C'est le pari tenu de deux pêcheurs du Grau-du-Roi qui pensent que ce qui est vraiment chic, c'est d'avoir sur sa table du poisson frais de Méditerranée livré à domicile sans intermédiaire.

Fier de notre métier et de notre héritage

Dans ces chaluts des poissons tout prêt à bondir dans votre assiette où que vous soyez (photo Côté chic)

Cela fait un peu plus d'un an que Côté chic, poissonnerie 2.0 a vu le jour au Grau-du-Roi mais l'idée a mis plus de sept années à se concrétiser. Au départ, ils sont deux jeunes pêcheurs, Giovanni Garini et Mathieu Chapel, amis et parents, ils se promènent un jour à Nîmes. Mathieu se souvient : "On venait de toucher notre semaine, 200 € chèrement gagnés. On passe devant une poissonnerie qui vendait les maquereaux que nous avions pêchés et qui s'étaient négociés 2€ le kilo à la sortie du bateau alors qu'ils étaient à 15 € à l'étalage". Les deux amis se disent qu'il y a sûrement moyen de valoriser la pêche locale en circuit court tout en mettant à l'honneur partout en France ce poisson qu'ils pêchent et dont ils sont si fiers, à des prix raisonnables.

S'ensuit une longue réflexion et la quête d'un acheminement fiable. "C'est lorsqu'on a enfin trouvé Chronofresh, une filiale de Chronopost, que l'on a su que c'était possible parce que la chaîne de froid n'était pas rompue et les délais respectés". Mathieu et Giovani s'associent, l'un est "petit métier" et l'autre pêche au chalut. Ils partagent leur idée avec les autres pêcheurs.

"Au début, il y a eu des réticences, explique Mathieu, "Côté chic, les gens disaient que ça ferait peur aux clients, que ça donnait l'idée que c'était cher. Eh puis drôle de nom pour une poissonnerie…" Les jeunes entrepreneurs ne cèdent pas. Il veulent casser les codes, changer l'image pour valoriser cet héritage de pêcheurs qu'ils entretiennent depuis plusieurs générations et dont ils sont fiers. Très vite, ils sont contactés par des restaurants, d'abord, ceux du Grau-du-Roi, comme l'Estuaire plage, Frères de la côte et d'autres plus loin, qui y voient l'aubaine de servir des produits de qualité et de saison dont la fraîcheur est garantie.

Des commandes en préparation et c'est tout !

Côté chic (photo Véronique Camplan)

Mais pour que ça fonctionne, il faut que tout soit parfait et cohérent. Donc pas de stock et pas de congélation. Le catalogue des poissons mis en ligne évolue avec la pêche du jour et son prix est au cours en vigueur (juste prix donc). Sitôt sorti du bateau à 14h, il est acheminé vers le local de Côté chic où les commandes sont préparées et envoyées entre 17 et 19h pour être livrées le lendemain matin partout dans l'Hexagone.

Le poisson est conditionné brut ou en filets dans des colis isothermes et en sachet sous vide, le tout recouvert de glace. La chaîne de froid n'est jamais rompue et le poisson maintenu entre 0° et 4°. Sur les étiquettes une traçabilité totale : jour de pêche, nom du poisson, (nom d'usage et nom latin), nom et type de bateau qui l'a pêché et date limite de consommation. Les commandes sitôt prêtes, la livraison débute. Une noria incessante du lundi au vendredi, jours de sortie en mer des bateaux. Pas de triche, pas de poisson du jour pas de poisson du tout !

On commande pour voir

Côté chic (photo Véronique Camplan)

Sur le papier, l'idée est excellente, sur le terrain aussi, où l'on peut constater qu'en milieu d'après-midi, les frigos sont vides et les colis prêts à partir. Un coup d'œil sur les étiquettes, tout est conforme. Il ne reste plus qu'à tester le système. En un clic, on est sur le site, on choisit et on commande avant 13 h (impératif).

Le soir même on reçoit un e-mail qui nous confirme que notre commande est en route pour l'adresse que nous avons indiquée à Nîmes. Le livreur est à la porte vers 9h le lendemain matin et l'addition est plus légère de 20% que chez un détaillant. Vive le circuit court ! Quant au poisson, on en consomme une partie marinée et crue et c'est un régal de fraîcheur. Alors on dit "Banco" à cette idée innovante 100% graulenne !

À noter que si vous êtes de passage au Grau-du-Roi, rien ne vous empêche de venir récupérer votre commande sur place. Autre idée pratique, les commandes groupées et les grosses commandes des malins qui congèlent ce poisson tout frais pour faire face à une grosse envie et économisent les frais de livraison à partir de 130 euros.

Le cadeau de Côté chic aux lecteurs d'Objectif Gard

Côté chic (photo Côté chic)

Côté chic vous offre la livraison de votre colis à partir de 40€ d'achats. Pour cela, il vous suffit d'inscrire OBJECTIF-GARD dans l'espace "code promotionnel". Cette offre est valable jusqu'au 31 décembre 2019. Cet été Côté chic propose des colis bouillabaisse facile, parillada, barbecue, apéro, duo…

Véronique Palomar Camplan

Pour commander, en savoir plus, avoir des avis et des recettes, cliquez sur https://www.cote-chic.com

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité