Faits Divers

NÎMES Les militants anti-corrida interpellés samedi ont été libérés

Cinq manifestants anti-corrida qui avaient été interpellés samedi en fin d'après-midi sur le parvis des arènes alors qu'ils participaient à un rassemblement, ont été placés sous contrôle judiciaire lundi en soirée.

Le parquet de Nîmes avait réclamé l'incarcération provisoire de quatre des cinq protagonistes, mais le juge des libertés et de la détention, qui a statué lundi soir, en a décidé autrement.

Les cinq mis en cause, qui n'étaient pas connus de la justice jusqu'alors, seront jugés dans plusieurs mois devant la tribunal correctionnel de Nîmes pour "participation à un attroupement malgré sommation de se disperser", mais aussi pour des "violences, rébellion et outrage sur les forces de l'ordre".

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Les militants anti-corrida interpellés samedi ont été libérés”

  1. Alors eux, ils sont pas connus de la justice pour ce qu’ils ont fait et ils sont sous contrôle judiciaire, et celui qui a mis en danger des dizaines de personnes, voir même tenté d’échapper aux forces de l’ordre durant 20 minutes et tenter d’écrasser un gendarme, avec conduite sans permis en multirecidive sans assurance, et j’en passe, il a la même sanction… Allez comprendre … C’est qui ce JLD ?? Un apprenti, ou un sorti d’école ?? … Là sincèrement, il y a de quoi se révolter après 33 ans de services rendus pour la justice et la france.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité