ActualitésCulture

SAINT-QUENTIN-LA-POTERIE Du local à l’international, la céramique a son festival

35e édition du festival européen céramique Terralha.

Philippe Pecout, conseiller départemental, entouré de Gisèle Buthod-Garçon, Roland Prosper et Sylvie Carre, membres de l'Office culturel de Saint-Quentin-la-Poterie (Photo Corentin Corger)

Du 12 au 14 juillet, Saint-Quentin-la-Poterie deviendra la capitale européenne de la céramique avec le 35e festival Terralha. Un événement qui met en avant le savoir-faire local et attire des artistes internationaux. 

"Dans la fable "Le curé et ses deux filles", le poète nîmois Antoine Bigot écrivait que l'une d'entre elles était mariée à un potier de Saint-Quentin-la-Poterie", assure Roland Prosper, de l'Office culturel, pour illustrer l'association de la céramique à sa commune déjà au XIXe siècle. Mais la profession va ensuite décliner jusqu'à disparaître. "En 1984, il n'y a plus aucun potier dans le village", se souvient ce pur Saint-Quentinois. Sous la houlette de l'historique maire Nicole Bouyala (1983-2001), la municipalité veut sauver la poterie et créée le festival Terralha.

Progressivement, les potiers se réinstallent dans leur antre et aujourd'hui la commune compte 30 métiers d'art céramistes. "Ce festival défend un art de vivre et peut, pourquoi pas, donner envie aux gens de s'installer à Saint-Quentin", explique Sylvie Carre, de l'Office culturel, chargée d'organiser cet événement devenu indissociable de la commune.

Une renommée qui place chaque été, Saint-Quentin-le-Poterie comme la capitale européenne de la céramique. "Ce festival fait partie de ces manifestations identitaires incontournables du Gard", se réjouit le conseiller départemental, Philippe Pecout.

Le premier rendez-vous majeur est l'exposition itinérante où 20 céramistes européens installent leurs œuvres dans les cours et jardins du village, ouvert chaque jour de 10h à 20h. "On donne l'opportunité à des artistes qui n'ont jamais eu la chance d'exposer", précise Gisèle Buthod-Garçon, une des organisatrices. Ces derniers ont été triés sur le volet puisque 80 dossiers ont été déposés.

Des visiteurs devant une des expositions de l'édition 2018 (Photo Facebook Terralha)

Le premier soir, se déroulera un temps fort important avec la remise des prix du Concours de la Jeune céramique européenne, qui a lieu tous les deux ans. Les artistes retenus en compétition ont moins de 10 ans d'installation et les trois premiers sont récompensés : 1 500€ pour le "Quentin d'or", 1 000 € et 500 € pour les suivants.

5 000 visiteurs attendus

Un concours désormais reconnu dans la profession. "Ceux qui sont primés, on les retrouve ensuite dans les salons ou des galeries parisiens. Cela offre une véritable visibilité au niveau professionnel pour ces artisans prometteurs", certifie Sylvie Carre. Le reste des animations est composé d'expositions diverses, d'un atelier poterie pour les enfants ou encore de projections de portraits céramiques le samedi soir.

Outre les céramistes internationaux, ce festival permet de mettre en avant les locaux qui ouvrent leurs portes pour faire découvrir leur savoir-faire. En moyenne, ces dernières années, ce sont plus de 5 000 visiteurs qui ont franchi les portes de la ville. Pour dépasser ce chiffre cette année, l'organisation a investi sur la communication avec de nouveaux visuels grâce au soutien du fonds européen Leader. La municipalité hôte, la Région (5 000 €), le Département et la Chambre de métiers et de l'artisanat du Gard sont également partenaires de l'événement pour aider à boucler un budget total qui avoisine les 45 000 €. Mais comme le dirait si bien, Denis Bouad, président du Département : "Faire rayonner notre territoire, ça n'a pas de prix."

Corentin Corger

Tout le programme du festival sur le site : www.officeculturel.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité