A la uneFaits Divers

GARD Cambriolages en série : 80 plaintes d’artisans, 100 gendarmes mobilisés et 7 arrestations

La compagnie de gendarmerie de Vauvert vient d'arrêter un gang de cambrioleurs sévissant dans le grand sud.

Une vaste enquête de 6 mois menée par la brigade des recherches de Vauvert a permis lundi matin l'interpellation de sept personnes arrêtées à Nîmes dans les quartiers de Castanet et de Pissevin. Des hommes et des femmes soupçonnés de s'adonner à des cambriolages en série dans tout le sud de la France et plus particulièrement dans le Gard avec près de 40 plaintes déposées.

Les vols se déroulaient également dans l'Hérault où des voleurs ont été interpellés pour certains d'entre-eux lundi matin au retour d'un périple dans une commune proche de Béziers où ils avaient fracturé plusieurs véhicules garés dans les rues. Les victimes sont pour la plupart des artisans qui se faisaient dérober de nuit le matériel professionnel entreposé dans leurs véhicules utilitaires.

Ce gang d'origine Bosniaque et Moldave fonctionnait de façon clanique et pouvait cibler dans une même soirée plusieurs utilitaires d'artisans... Des voleurs qui étaient à la recherche de débroussailleuses, de perceuses et de matériel de chantier et de travaux publics ; matériel qui partait ensuite pour la plupart hors du territoire.

"L'enquête a débuté par une patrouille de gendarmerie intriguée par une voiture garée sur la commune de Milhaud. La voiture avait été volée lors d'un home-jacking sur Alès. On tire le fil des investigations et on parvient à identifier une groupe de cambrioleurs sévissant dans le grand sud. Pour l'instant toutes les victimes ne sont pas connues, mais près de 80 plaintes enregistrées", souligne le lieutenant Anthony Lahmal (à gauche sur la photo) ; responsable de la brigade des recherches de Vauvert.

Une information judiciaire confiée à un juge d'instruction de Nîmes est en cours pour "vols aggravés, recel et association de malfaiteurs".

"Le matériel récupéré par nos soins sera rendu avec l'autorisation de la justice aux particuliers et artisans", poursuit la patron de la compagnie le lieutenant-colonel Laurent Rougès (à droite sur la photo)

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité