ActualitésFootballSports Gard

JEUDI SPORT Le Stade beaucairois : « Pas juste un club de foot ! »

La section féminine du Stade beaucairois à vite pris de l'ampleur (photo Stade beaucairois 30)

Le Stade beaucairois 30 a fêté ses 111 ans le 10 mars dernier. Une longue histoire que poursuit son président actuel, Xavier Mouret, dont l'idée directrice est de ne pas faire que du foot, mais bien de proposer autre chose à tous les 500 licenciés (dont 100 filles).

« Cela fait maintenant 4 ans que c'est en place. Des licenciés ont pu se voir sensibilisés au sujet de la drogue. Nous avons travaillé sur la citoyenneté. On a fait un voyage éducatif en Espagne... Et avec notre dernier projet, toujours porté par notre entraîneur, Sofyan Carletta, nous avons remporté plusieurs prix nationaux. Il s'agit, en quelque sorte d'un speed dating, avec différents challenges à réaliser et avec des rendez-vous professionnels à la clé, explique le président. On souhaite trouver un emploi, une formation à des gens dans la difficulté qui sont sortis du système scolaire et parfois du monde du travail. Nos partenaires vont être la commune, la mission locale pour l'emploi ou encore l'UFOLEP. » Un bel engagement qui va au-delà du sport, qui est bien reconnu par les partenaires du club et qui fonctionne bien.

La féminisation aussi un vecteur social

Au tout début, il n'y avait quasiment pas de filles. Le club a mis en place des journées portes ouvertes à Comps les mercredis après-midi. « On emmenait des filles s’entraîner sur place pour montrer l'exemple. Une initiative qui a bien fonctionné puisque de nouvelles filles se sont inscrites en assez grand nombre. Une trentaine était présente de février à fin juin. L'idée est alors venue de créer une équipe et même une section féminine », se remémore le président.

Tatiana Fina et Xavier Mouret sur le banc de touche de leur stade (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Le pari a pris forme, en 2016 / 2017, avec l'arrivée de Tatiana Fina, qui était alors responsable à Arles. La première saison le Stade beaucairois avait une équipe U15, une U18 et une senior. De plus, en cours d'année une équipe U9 a vu le jour. Désormais la croissance continue, avec une U6, une U8, deux U15, une U18 et une senior !

De quoi apporter un vrai bel élan au club. Les joueuses sont présentes sur le terrain comme dans les tribunes où on note une belle ambiance. Les filles sont de plus en plus nombreuses. « La section fille coûte de l’argent, mais n'en rapporte pas. Il faut des investissements matériels, humains, financiers. Tous les clubs n'ont pas cette volonté. Il faut du monde et il faut aussi trouver les bons éducateurs. On n’entraîne pas les filles comme les garçons », précise Tatiana.

« Ici, nous voulons accueillir tous les joueurs de 6 à 9 ans, quel que soit leur niveau. On veut donner leur chance au plus grand nombre. 90 % des garçons jusqu'à 13 ans sont des Beaucairois. C'est aussi notre rôle, même si ce serait plus facile de ne pas garder les joueurs les moins bons dans ces catégories d'âges », poursuit Xavier.

Les effectifs, comme les résultats, sont en progression (photo Stade beaucairois 30)

Des proportions similaires pour la section féminine dont Tatiana Fina est la responsable. Tatiana s'occupe aussi des U18 et des seniors : « Il faut parler et négocier, trouver des compromis, la gestion est vraiment différente. Il faut aussi ne pas trop hausser le ton, mais il faut s'adresser à chacune pour que le groupe adhère. C'est vraiment un discours collectif et ensuite il faut leur expliquer une par une. Le groupe va être fédéré par l'éducateur, il faut dialoguer. Nous sommes restés dans le projet social du club et pour les petites ce sont des plus grandes qui les entraînent. Cela permet de donner une responsabilité aux grandes et donne un bel exemple aux petites », conclut Tatiana.

Du côté du sport, les U18 sont des championnes. Elles évoluent en 1ere division du district de Gard Lozère. Les U15 ont fini 2e ex-æquo et les seniors ont joué la phase d’accession en Régional 1. Une belle saison pour cette seconde année. La belle histoire se poursuit et le club devrait obtenir le label "excellence" pour son école de foot, les filles avaient le "bronze" et devrait obtenir "l'argent". Des filles qui suivent bien sûr les matches de la coupe du Monde.

Franck Chevallier

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité