Éco StoryEconomiePubli Reportage

ÉCO STORY Le Verre de grappes, très petite entreprise mais très grands produits

Publi Reportage

Elisabeth Rieux, dans sa boutique de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’entreprise le Verre de grappes, implantée à Pont-Saint-Esprit et dirigée par Élisabeth Rieux, participe au Prix TPE organisé par la CCI Occitanie et fortement soutenu par l’Agglo du Gard rhodanien, via l’Office des entreprises. Rencontre.

« Passionnée » : Elisabeth Rieux se décrit volontiers avec cet adjectif, dans la boutique qu’elle a ouvert en 2006 sur le boulevard Gambetta, à Pont-Saint-Esprit. Passionnée, Élisabeth Rieux l’est d’abord de vin. Cette Avignonnaise de naissance et Spiripontaine d’adoption est à l’origine assistante commerciale dans le vin. Elle choisit finalement de se mettre à son compte. Une question de tempérament, explique-t-elle, et de ne pas se contenter du vin.

Aujourd’hui, elle vend des vins donc - des Côtes du Rhône bien-sûr, mais aussi des Bordeaux, Bourgogne et Alsace - mais aussi du café qu’elle sélectionne et torréfie elle-même à l’arrière de sa boutique, des thés de grandes origines, des chocolats fins, des confitures, de l’épicerie fine ou encore des accessoires. Bref, « des produits d’exception mais pour toutes les bourses. Des produits de belle manufacture, de qualité et artisanaux », résume-t-elle.

Et elle les sélectionne tous elle-même : « Avant de les vendre, tout est goûté. Il y a une recherche, affirme-t-elle. Je ne choisis pas sur catalogue ou sur un prix. » Il en va ainsi du vin comme du reste : « Je vais au plus près, pour voir comment c’est fait. Je ne travaille qu’avec ces vignerons indépendants. J’essaie de faire découvrir des domaines qui sont dans l’ombre des très gros. » Elisabeth Rieux choisit des produits aussi locaux que possible, sachant que ça ne l’est pas pour le thé ni pour le café.

« Montrer les atouts des TPE du Gard »

Alors pour le café, la commerçante coiffe la casquette d’artisane et torréfie elle-même les grains verts qui arrivent à Pont dans de gros sacs en toile de jute barrés du nom des pays de provenance qui ressemblent exactement à la représentation que vous vous en faisiez. « Je torréfie toutes les semaines, dit-elle en montrant la machine de l’arrière-boutique. La torréfaction sur place apporte une fraîcheur aromatique et un côté traditionnel très important à mes yeux. Si je ne torréfiais pas, mon projet ne serait pas tout à fait abouti. »

Alors Elisabeth Rieux s’y est mise dès l’ouverture de la boutique, et partage sa passion chaque année à l’occasion de journées portes-ouvertes organisées par le Comité français du café, où elle est impliquée pour la défense de cette profession qui retrouve un nouvel essor.

Elisabeth Rieux sélectionne et torréfie elle-même son café (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Toujours dans l’air du temps, la boutique propose depuis quelques mois des capsules de café torréfié sur place fabriquées dans l’Hérault, et propose aussi des produits bio, et toujours locaux. « J’essaie de trouver des producteurs passionnés comme je le suis et de dénicher le truc qui va faire la différence », résume-t-elle. Aujourd’hui, treize ans après son lancement, la boutique tourne bien. Elisabeth Rieux y travaille seule, sauf pour Pâques et Noël, où elle embauche du renfort.

Elle participe cette année pour la première fois au Prix TPE. « On n’arrêtait pas de me dire "Il faut que tu le fasses", alors cette année je me suis lancée », rembobine Elisabeth Rieux, qui compte bien « montrer les atouts des TPE du Gard. » C’est avant tout cet aspect de soutien et de mise à l’honneur des TPE du territoire qu’encourage l’Agglo du Gard rhodanien en soutenant le Prix, financièrement et au niveau organisationnel. En outre, la chef d’entreprise admet également y chercher « une certaine reconnaissance par rapport à (son) travail », elle qui, comme tous ses homologues, ne compte pas ses heures.

Pour aller plus loin :

Les inscriptions au Prix TPE sont ouvertes à toutes les structures de moins de dix salariés qui comptent au moins un an d’existence quel que soit leur secteur d’activité, et le seront jusqu’à la mi-juillet. Plus d’informations et inscriptions au Prix TPE ici.

Vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise ? L’Office des entreprises de l’agglomération du Gard rhodanien est situé à la Maison de l’entreprise, rue Fernand-Jarrié à Bagnols. Il est ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Plus d’informations sur le site internet de l’Office, au 04 66 79 38 00 et par mail à l’adresse suivante : contact.eco@gardrhodanien.com.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité