A la unePolitique

PONT-SAINT-ESPRIT Claire Lapeyronie fait un premier bilan et affiche ses ambitions

Claire Lapeyronie, maire de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après avoir succédé à Roger Castillon dans le fauteuil de maire de Pont-Saint-Esprit il y a huit mois, Claire Lapeyronie fait un premier bilan de son action. Dans ce qui ressemble fort à un coup d’envoi des municipales, le maire se positionne et le dit : elle se voit bien continuer.

Elle le dit et le répète, la mairie de Pont c’est avant tout une équipe. « Une équipe soudée et totalement investie pour Pont-Saint-Esprit », répète Claire Lapeyronie en préambule de cette conférence de presse, après un nouvel hommage à Roger Castillon, « une personnalité forte qui a initié beaucoup de choses à Pont. »

Parmi ces projets, de nombreux dossiers sont en cours. L’élue citera les travaux de la RD 6086 à l’entrée sud, qui vont continuer jusqu’à 2021, la nouvelle gendarmerie qui est « sur les rails », le nouveau collège, « qui est de la compétence du Département, mais la commune est en passe d’acquérir le foncier », l’arlésienne du projet Hôtel-Dieu « qui avance positivement, même si c’est trop tôt pour communiquer en détail » ou encore celui du nouveau cinéma, porté par l’URFOL.

« Pont-Saint-Esprit est une ville plus belle »

D’autres projets sont en passe d’être lancés, comme la placette au croisement des rues Bruguier-Roure et des Quatre-Vents, les réseaux de la place Saint-Pierre en prévision de la restauration des escaliers Saint-Pierre, ou encore la rénovation des toitures de trois chapelles de l’église Saint-Saturnin « dès le mois de juillet et jusqu’à décembre », précisera Claire Lapeyronie. Côté sport, un nouveau stade de foot va être aménagé à côté du stade des Enfants du Rhône, « pour soulager celui du Clos Bon-Aure, il y a un besoin réel », commente le maire, alors que cet été « le sol vintage en carrelage » du gymnase du Clos Bon-Aure va être remplacé par un autre plus adapté. Par ailleurs, d’ici la fin de l’année les travaux choisis par les citoyens dans le cadre du budget participatif, comme l’aménagement du Camp de Mars, seront effectués et ont, pour certains, débuté.

Bref, « Pont-Saint-Esprit est une ville plus belle, elle change grâce à l’action politique et aux idées toujours riches des habitants », souligne Claire Lapeyronie. Une première édile qui argue également de la « crédibilité » retrouvée par sa ville vis-à-vis du Département, de la Région ou encore de l’État. « Pont-Saint-Esprit est identifiée comme une ville qui rayonne, et notre action concourt à ça », poursuit la maire, avant de citer le Secteur sauvegardé, qui doit être effectif dans les prochains mois, le prix départemental du CAUE pour la signalétique ou encore les escaliers Saint-Pierre retenus pour le "Loto du patrimoine", « une marque de reconnaissance du rayonnement de Pont », commente Claire Lapeyronie.

Passant au cadre de vie, le maire indiquera qu’elle comptait poursuivre la lutte contre les incivilités, avec la mise en place en janvier dernier de la brigade environnement, « qui a mis 35 verbalisations », précise-t-elle. Cadre de vie toujours, l’élue évoquera les aménagements de la Cazerne, qui ne sont pas encore tout à fait terminés.

Côté culture, Claire Lapeyronie soulignera le partenariat avec la Maison CDCN, les « succès » du "Micro d’or" ou encore du tricentenaire de la Cazerne, le nouveau festival Fanfa’Rhône le 3 août ou encore les animations du 14 juillet. « Cet été, nous allons proposer une quarantaine de rendez-vous sur soixante jours, alors quand j’entends des gens dire qu’il ne se passe rien à Pont, c’est qu’il y a un peu de mauvaise foi », note Claire Lapeyronie. Cet été aussi, la Ville lance des visites guidées, un guide touristique en français et en anglais et une application mobile qui doit sortir incessamment sous peu.

« Je n’ai pas l’intention de lâcher le manche »

Passons aux perspectives. « Je ne vais pas vous vendre un programme de campagne, je n’ai jamais aimé la politique fiction », lance l'élue pour commencer, avant de dire qu’il reste neuf mois de mandat : « On a encore beaucoup de choses à faire. » Le programme, il y a de fortes chances qu’il ressemble au Plan pluriannuel d’investissement : « Il est en cours de finalisation. Pour avoir une vision à moyen et long terme, nous faisons les choses avec méthode, calme et volontarisme », explique le maire. Le prochain mandat verra la mairie encore rembourser 1,4 millions d’euros par an de dette, et poursuivre les grands projets entamés, comme la RD6086, les escaliers Saint-Pierre, l’Hôtel-Dieu ou encore la nouvelle gendarmerie.

« On ne lâchera pas le champ des aides sociales », ajoute l'édile, qui souhaite aussi aller vers davantage de démocratie participative, « moderniser les foires », ou encore « pérenniser les grands rendez-vous culturels et festifs. »

Autant de projets que Claire Lapeyronie se voit bien mener : « Pont-Saint-Esprit est en mutation, il faut l’accompagner au mieux et je n’ai pas l’intention de lâcher le manche », lance-t-elle sans équivoque. Et sans parti ? « Si je dois conduire la liste en 2020, ce que je souhaite, ce sera avec le soutien de plusieurs partis, en particulier La République en marche, mais il n’y aura pas d’étiquette particulière », avance la maire. La composition, avec des élus non encartés, des socialistes ou encore des élus du Parti communiste français, ne devrait pas changer. Les personnes si ! Entre un tiers et un quart de la liste doit être renouvelé. « L’esprit restera le même. Une union large de personnes qui souhaitent le bien de leur ville », termine Claire Lapeyronie.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité