A la uneActualités

INCENDIES Le point à 9h30 : 22 blessés légers, six feux toujours actifs

Photo d'illustration : SDIS 30

La préfecture du Gard vient de communiquer les derniers chiffres et informations des différentes interventions opérées cette nuit dans tout le département, qui viennent compléter ceux communiqués à 8h30.

Sur les 60 départs de feux enregistrés sur la journée de vendredi, le premier incendie s'est déclenché à 10 heures du matin à Bréau et Salagosse. D'autres ont suivi à Vauvert, Saint-Gilles, Bouillargues, Bellegarde, Uzès, Montfrin, Sommières, Quissac, Beaucaire, Meynes et Manduel. Au total, les pompiers ont été appelés sur 298 interventions de toute nature sachant que la moyenne quotidienne, à cette époque de l'année, est de 180 interventions. Au final, 160 habitations ont été évacuées (ce qui représente 284 personnes). Actuellement, six feux sont toujours actifs et sous surveillance.

Par rapport à la saison 2018, 18 hectares avaient été touchés par les incendies. Pour l'instant, ce sont 557 hectares qui sont partis en fumée, dont 250 hectares brûlés seulement pour la commune de Saint-Gilles, la plus touchée, avec quatre incendies constatés. Le premier s'est déclenché à 15h25 ; tous ces feux ont été fixés après 8 heures d'intervention environ (23h15). Les derniers ne sont pas encore complètement éteints.

Concernant le bilan humain, on enregistre 22 blessés légers dont 15 sapeurs pompiers, 6 gendarmes (dont 5 intoxiqués par les flammes) et un civil de 69 ans (blessé au bras, brûlé au second degré). Deux pompiers et un civil ont été évacués vers l'hôpital. Le bilan matériel fait état de 11 habitations, 4 mobile homes (Montfrin) et 4 hangars détruits par les flammes. Des serres agricoles ont été atteintes. Plusieurs véhicules ont été détruits. Le bilan animal reste à préciser mais trois chevaux sont morts dans une manade.

Sur les moyens humains engagés, au plus fort des événements, 700 pompiers, dont 350 effectifs gardois, ont été engagés sur le feux. Un effectif de 200 renforts a été obtenu des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes-Maritimes, des Hautes-Alpes et de l'Hérault, ainsi que du Bataillon des marins-pompiers de Marseille. Parmi les moyens mobilisés on peut citer la présence de sept canadairs, deux trackers et un dash pour venir à bout des flammes.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité