Actualités

ALÈS La colère des agents du service territorialisé de l’autonomie

grève agents

En début de semaine, les agents du service territorialisé de l'autonomie (STA) à Alès étaient en grève pour dénoncer un manque de moyens.

"Vous affichez une politique publique d’accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées sans nous en donner les moyens !" Dans une lettre adressée au président du Conseil départemental, Denis Bouad, l'équipe du STA d'Alès explique être "confrontée à des difficultés notoires".

Parmi elles : les locaux. Les agents déplorent par exemple le dysfonctionnement "depuis six ans" de la climatisation réversible - "en cette période de canicule, le relevé de température de nos bureaux affiche 30° à 9h !" -, des pannes régulières de l'ascenseur ou encore du monte-charge pour les personnes à mobilité réduite. Ils pointent également l'agencement sur deux niveaux du centre-médico social "Les Volubilis" : "Cela nous oblige à chaque visite de nos usagers, de descendre au rez-de-chaussée alors que notre service est situé au deuxième étage. Un agent passe ses journées à monter et descendre des étages. Pendant ce temps, notre accueil téléphonique est découvert."

Autre manquement identifié : les véhicules de service, pas suffisamment nombreux selon le personnel, obligeant les agents à utiliser leur véhicule personnel lors des évaluations à domicile. Par ailleurs, "le faible remboursement des frais de déplacements ne permet pas de couvrir l’ensemble des frais d’usure du véhicule personnel. À ce jour, sans solution, les agents n’utiliseront plus leur propre véhicule", préviennent-ils.

Les revendications portent également sur des problèmes informatiques "récurrents" et "régulièrement remontés à la hiérarchie, en vain..." Enfin, "la goutte d’eau qui fait déborder le vase" porte sur "l’annonce de la perte de notre CDD évaluatrice en renfort des temps partiels. Avec le CDD, il est déjà difficile d’assurer nos missions. Sans lui, cela sera impossible."

Après avoir été reçus par le président du Département, les agents attendent des "mesures rapides", telles que le maintien du poste de l’évaluatrice en CDD, l'amélioration des conditions de travail (locaux, informatique, véhicules de service…), le remplacement de départ en retraite d’une secrétaire technique, la pérennisation d'un CDD, l’attribution de voitures de services pour le STA en lien avec la charge des déplacements et une augmentation des effectifs.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité