A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE La minute Peralada

Théo Saint-Luce et les Crocos ont quitté Peralada en début d'après-midi

Comme ils en ont pris l’habitude depuis quelques années, les Crocos font leur premier stage de la saison dans le Nord de la Catalogne, à Peralada. Récit de la dernière journée des Nîmois en Espagne.

Denis Bouanga avait mal à la tête ce matin (photo Norman Jardin)

Bouanga veut partir. « La seule chose que je veux, c’est partir à Saint-Étienne ». Denis Bouanga, le milieu de terrain du Nîmes Olympique est proche de s’engager avec l’ASSE. Mais voilà, il semblerait que les négociations bloquent entre les deux clubs. C’est peut-être la raison pour laquelle le joueur gabonais soufrait de maux de tête ce matin. Denis Bouanga n’a pas participé à l’entraînement. C’est en civil et au bord du terrain, que le Croco a regardé ses coéquipiers travailler. 

Les Nîmois ont joué au ballon prisonnier (photo Norman Jardin)

Ballon prisonnier. Les Crocos ont débuté leur dernière séance d’entraînement à Peralada par un ballon prisonnier. Ce jeu, qui faisait le bonheur des cours d’école dans les années 60 est revenu au goût du jour, l’espace de quelques minutes. La règle de ce jeu est simple, sur un périmètre défini, des joueurs doivent toucher d’autres participants avec le ballon pour les éliminer. Cette activité a beaucoup fait rire les Nîmois. Elle a donc des chances de revenir régulièrement à la Bastide.

Le bijou de Sainte-Luce. Les joueurs de Bernard Blaquart ont participé, une nouvelle fois, à une opposition. Les Violets de Dias – Alakouch, Guessoum, Briançon, Paquiez – Ferhat, Valdivia, T. Valls – Ripart, Denkey affrontaient les Rouges de Rabouille (et Nazhi) – Sainte-Luce, Miguel, Martinez, Buades – Philippoteaux, Gimenez, L. Valls, Denkey – Karraoui. Cette fois les Rouges ont gagné sur le score de 1-0, avec une magnifique lucarne de 25 mètres réussie par Théo Sainte-Luce. Le défenseur nîmois a montré des belles qualités de buteur puisqu’il avait déjà marqué mercredi avec une très belle pichenette.

Les tireurs de coups de pied arrêtés. Les saisons précédente, c’est Teji Savanier qui était le tireur de coups de pied arrêtés. Le néo- Montpelliérain était un des tout meilleur de ligue 1 dans ce domaine. Mais il faut désormais lui trouver un remplaçant. Ce matin, les Crocos ont travaillé ce secteur de jeu. Les préposés aux corners et les coups-francs sortants et entrants étaient Antonin Bobichon, Zinedine Ferhat et Théo Valls.

La séance de penaltys des Crocos (photo Norman Jardin)

Karraoui roi des pénos. À l’issue de l’entraînement quelques nîmois se sont amusés à tirer quelques penaltys. Si Zinedine Ferhat a vu une de ses tentatives stoppée par Amjhad Nazih, Amine Karraoui a tiré et réussi une bonne dizaine de penaltys. L’ancien Montpelliérain nous a révélé quelle était sa technique, mais nous la garderons secrète pour que les gardiens de but adverse ne la connaissent pas.

 

Kevin Denkey, Vlatko Stojanovski et Zinedine Ferhat ont mangé ensemble hier soir (photo DR)

Le dernier soir. Les joueurs du Nîmes Olympique avaient quartier libre hier Peralada, pour leur dernier soir en Espagne. Ils ont fait une promenade collective, mais avant ils ont mangé par petit groupe. Un de ces groupes était composé de Kevin Denkey et de deux recrues, Vlatko Stojanovski et Zinedine Ferhat. Les trois Crocos ont pu goûter aux joies de la gastronomie ibérique.

L'équipe nîmoise alignée qui a débuté le match amical à Béziers (photo Norman Jardin)

Un nul pour commencer. Sur le chemin du retour d'Espagne, le Nîmes Olympique jouait son premier match amical cet après-midi à Béziers (National). Bernard Blaquart avait décidé d’aligner une équipe différente par période. Le 11 nîmois qui a débuté la rencontre était le suivant ; Dias – Sainte-Luce, Martinez, Guessoum, Buades – T. Valls, Valdivia, Bobichon – Karraoui, Ripart, Philippoteaux. En seconde période, l’équipe nîmoise était composée de Rabouille – Alakouch, Briançon, Miguel, Paquiez – L. Valls, Bobichon, T. Valls – Ferhat, Denkey, Karraoui. Cette première sortie s'est soldée par un match nul 0-0 où les Héraultais se sont montrés plus dangereux que les Crocos. Prochain rendez-vous pour le Nîmes Olympique, vendredi à Générac pour la seconde rencontre de préparation, face à Rodez (Ligue 2).

Et celle de la seconde période (photo Norman Jardin)

Le réveillon à Peralada ? La petite ville espagnole est devenue depuis quelques années le lieu des stages des Crocos, l’été comme l’hiver. La prochaine venue des Nîmois en Catalogne devrait logiquement avoir lieu au début du mois de janvier 2020. Mais comme l’entrée en lice des clubs de ligue 1 en coupe de France est programmée les 4 et 5 janvier, les Crocos vont devoir passer la Saint-Sylvestre à Peralada ou changer de lieu de stage. À suivre…

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité