Culture

C’EST L’ÉTÉ Festival Radio France Occitanie : programme complet dans le Gard

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier, c’est, chaque été, la promesse d’un voyage en terres inconnues, la certitude de l’excellence mise à la portée du plus grand nombre, dans toute l’Occitanie et dans le Gard. Cette 35ème édition 2019 porte la musique partout où elle est attendue.

Le programme dans le Gard : 

Vendredi 12 juillet 2019 à 19:00 : Les Voix du Nord

Vox Europa - Des grands maîtres du Nord à la polyphonie aujourd’hui

Ce qui frappe lorsqu’on regarde les genres musicaux à la Renaissance c’est l’omniprésence de l’école du Nord, l’école franco-flamande. Son esthétique marqua fortement toute l’Europe durant deux siècles, comme le fit avant elle le chant grégorien. Avec elle apparaît une musique vocale polyphonique jusqu’alors inconnue, caractérisée par une grande équivalence des voix entre elles et générant par leur combinaison une harmonie empreinte d’équilibre et de virtuosité. Cette euphonie, ce nouveau style, les compositeurs franco-flamands, au service de princes catholiques ou protestants vont l’exporter jusqu’aux confins de l’Europe de la Renaissance. Il se teintera tout au long du XVIème siècle de particularismes nationaux mais gardera longtemps ses spécificités originelles.

Grâce aux recueils édités à l'époque en Italie, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, grâce aussi aux manuscrits qui subsistent encore dans de nombreuses bibliothèques, nous savons que les musiques des grands maîtres de cette école franco-flamande étaient diffusées dans toute la sphère d’influence de l’Europe d’alors : des Amériques, avec par exemple des manuscrits du XVIème siècle où sont copiés, pour le service de la cathédrale de Bogotà, des œuvres du compositeur espagnol Cristobal de Morales, jusqu’à Kaliningrad, anciennement nommée Königsberg, avec des manuscrits qui réunissent des compositeurs tels Heinrich Isaac, Antoine Brumel, Josquin des Préz, Nicolas Gombert, Jean Richafort et de nombreux autres, pour la cour du duc Albert de Prusse (Albert de Brandebourg), aux confins de l'actuelle Pologne et de la Russie.

Les possibilités infinies de l’écriture polyphonique fascinent. C’est de ce goût européen pour cette musique vocale polyphonique dont il est question dans notre programme avec un choix d’œuvres vocales majeures de compositeurs tels Josquin des Préz, Jean Richafort, Nicolas Gombert ou encore de leurs héritiers, tel Heinrich Schütz. En regard, seront créées deux œuvres de compositeurs d’aujourd’hui, Bastien David et Alexandros Markéas, commandes de Radio France pour les chanteurs de La Main Harmonique.

Saint-Gilles / Abbatiale

 

Samedi 13 juillet 2019 à 20:30 : Offenbach à croquer

Créée le 4 septembre 1873 au Théâtre de la Renaissance à Paris,  Pomme d'Api est une œuvre de la maturité du compositeur (1873), postérieure à la chute du Second Empire (et donc aux grands opéras-bouffes qui avaient rendu Offenbach célèbre dans le monde entier : La Belle Hélène, Orphée aux Enfers, La Vie parisienne, etc.). L’œuvre a été écrite à l’intention de la chanteuse Louise Theo, qu’Offenbach avait entendue au café-concert, et qui l’avait séduit par sa présence scénique – il écrira également pour elle La Jolie parfumeuse. Comme pour toutes les œuvres en un acte composées par Offenbach, on y découvre un alliage unique de drôlerie et d’efficacité dramatique - alternance de rythmes trépidants et de nostalgie. À quoi tiennent la jubilation et le plaisir particuliers que suscite presque toujours la musique d’Offenbach ? Probablement au mélange de textes souvent cocasses, savoureux dans leur efficacité, leurs jeux de mots ou leurs rimes et d’incroyable vitalité de la musique, qui semble trouver pour chaque air, chaque duo, chaque ensemble, chaque ouverture ou intermède instrumental, le parfait dosage d’énergie (souvent débridée !) et de subtilité.

Fourques / Auditorium Les 2 Rhônes

 

Samedi 13 juillet 2019 à 21:00 : Trio SR9

Alors, on danse ? Gigues, Bourrées, gavottes et danses rituelles... Dans ce programme, le jeu du marimba vient révéler le caractère spirituel, exotique ou festif des musiques de danse, traversant les époques de Haendel à aujourd’hui ! Le Trio SR9 propose un programme riche de transcriptions et de créations originales pour trois marimbas où se côtoient danses de cour et musiques folkloriques. Il s'achève sur une création tantôt de François Tashdjian tantôt de Florent Caron Darras pour le Trio SR9.

Allègre-les-Fumades / La Maison de l'Eau

 

Lundi 22 juillet 2019 à 21:30 : Vassilena Serafimova marimba et Thomas Enhco piano

Percussionniste virtuose d’origine bulgare, Vassilena Serafimova multiplie les rencontres avec d'autres artistes et les projets pour faire découvrir ses instruments, le marimba comme les percussions !

Cela fait à présent 10 ans que Vassilena Serafimova joue en duo  aussi étonnant que créatif avec le pianiste Thomas ! Une alchimie innovante entre marimba et piano, un numéro de haute voltige, à l’équilibre entre la rigueur du Classique et la folie du Jazz - et bien d'autres surprises encore !

Aigues-Mortes / Cour du Logis du Gouverneur

 

Mardi 23 juillet 2019 à 21:30 : Ray Lema "Transcendance"

Le titre a ici déjà valeur de programme : de la transe, de la danse, pour un résultat… transcendant ! Pianiste aux horizons grands ouverts, le Congolais Ray Lema s’adonne avec ce nouveau projet à l’exploration d’un large éventail de grooves et de rythmes, de ses racines africaines aux influences caraïbes et latines, jusqu’à des couleurs funk et rock. Une musique généreuse et engagée, comme une invitation à dépasser les clivages et faire tomber les barrières, servie par un exceptionnel sextette de musiciens venus des quatre coins du monde, partageant une même joie de jouer et un même goût du partage.

Le Grau du roi - Port Camargue / Parvis Jean Balladur (Capitainerie)

 

Jeudi 25 juillet 2019 à 21:30 : Duo Intermezzo

Le mariage du piano et du bandonéon, c’est l’alliance de la percussion et du souffle, du rythme et de la respiration, de la musique classique et de la poésie populaire. Pour atypique qu’il soit, ce duo aux instruments aussi mythiques et emblématiques des cultures européennes et sud-américaines est d’une grande cohérence. Le grand bourgeois des salons et le gouailleur des bas-fonds peuvent faire cause commune. C’est en tout cas pour relever le défi de résoudre cet apparent paradoxe que la pianiste Marielle Gars et le bandonéoniste Sébastien Authemayou ont créé le Duo Intermezzo.

« Ce qui nous intéresse avant tout, c’est le dépassement des frontières et des cadres », expliquent les deux artistes qui sont entrés dans le vif du sujet avec le répertoire d’Astor Piazzolla. Par leurs arrangements inédits, Marielle Gars et Sébastien Authemayou proposent une version novatrice, énergique et enflammée, de l’œuvre de Piazzolla. Une lecture qui met en relief toute la dualité émotive du tango argentin, entre mélancolie et tristesse, rage et désespoir.

Vauvert / Place du docteur Arnoux

Réservations pour tous les spectacles ICI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité