Politique

GARD Exclu du Parti socialiste, un militant interpelle Olivier Faure

Le Nîmois Félix Meysen vient d’être exclu du Parti socialiste pour avoir participé à la campagne de "La République en marche" aux européennes (Photo : droits réservés)

Exclu pour avoir tracté en faveur de La République en marche aux dernières élections européennes, Félix Meysen dénonce « la radicalité » du parti socialiste et interpelle le responsable du PS via une lettre ouverte dont nous publions quelques extraits (*).

Une lettre « sans rancœur, ni remords », écrit Félix Meysen au premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, en déplacement ce jeudi à Nîmes. Fraîchement exclu du Parti socialiste pour avoir participé à la campagne de LREM aux européennes, l’attaché parlementaire de la député macroniste (ex-PS, NDLR), Françoise Dumas, se présente comme un lanceur d’alerte.

Encarté depuis 10 ans au PS, le jeune homme de 27 ans explique d’abord les raisons de son adhésion au parti comme « la démocratie participative. » En 2017, après la déroute à la présidentielle puis aux législatives, « j’ai choisi de rester au Parti, par loyauté. Je ne souhaitais pas non plus abandonner le navire au moment où il chavirait. »

«  Un durcissement de la ligne »

Aussi, « je croyais que nous retrouverions cette volonté de changer concrètement le quotidien des Français. » Or selon le Nîmois, « force est de constater que cette époque est révolue. » La preuve ? «  Mon exclusion est révélatrice d’un durcissement de la ligne d’un parti qui fonctionne désormais en vase clos. Les valeurs de synthèse qui constituaient notre ADN ont laissé place à un sectarisme pernicieux.»

 

Aux prochaines municipales, Olivier Faure a assuré qu’il n’y aurait pas d’alliance avec LREM : « Je le regrette sincèrement, vivant moi-même dans une ville où la possibilité de voir un candidat Rassemblement national en tête aux municipales est une option crédible. Face à l’urgence de la situation, pensez-vous que l’on puisse se permettre le luxe de la radicalité ? »

Et de conclure : « Je souhaite tirer, une dernière fois, le signal d’alarme pour que ce parti que j’ai aimé retrouve la voie du dialogue, de la tolérance et de la social-démocratie. À bientôt, peut-être. » Pas sûr… 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

* Pour consulter la lettre in extenso : Cliquez ici

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “GARD Exclu du Parti socialiste, un militant interpelle Olivier Faure”

  1. Jeune homme, vous pouvez le tourner comme vous voulez, on ne peut pas adhérer à un parti et militer pour un autre, vous ne savez pas vous décider, d’autres le font à votre place!

    1. Thierry, ce jeune homme et tout simplement jeune…et opportuniste! Sa photo ne nous montre pas, hélas, si ses dents peuvent rayer le parquet.

  2. Thierry, ce jeune homme et tout simplement jeune…et opportuniste! Sa photo ne nous montre pas, hélas, si ses dents peuvent rayer le parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité