A la uneActualitésSociété

NÎMES Culturespaces lance son été et augmente ses chiffres

Christophe Beth dans les gradins, sur la piste, le jeune novillero El Rafi, s'entraîne avant la Feria dArles (Photo Anthony Maurin).

C'est l'été même si ces derniers jours ne sont pas très ensoleillés, au moins, ils font les affaires de la société qui gère les monuments antiques de la cité des Antonin, Culturespaces.

Christophe Beth, le directeur des sites nîmois, se dit satisfait de l'édition 2019 des Grands jeux romains (Les rois barbares) qui a lancé la saison locale. " C'est un record ! Nous avons dépassé les 33 000 visiteurs en trois jours et au camp romain nous avons accueilli 7 500 personnes en quatre jours alors que nous avions tablé sur 9 000 en cinq jours. On y serait arrivé sans la fermeture obligatoire pour des raisons de sécurité. La ville était très animée et rien que le samedi, nous avons reçu 4 500 visiteurs au camp, soit l'équivalent d'une grosse journée aux arènes au mois d'août ! "

Du monde en plus, un public différent qu'il faut rallier à la cause patrimoniale et un accès aux monuments privilégié durant ces quelques jours de fête antique font des Grands jeux romains un véritable succès, aussi bien dans les arènes qu'en centre-ville. Locomotive du début de saison touristique, ils ont dû porter chance pour la suite des événements.

Ici en 2016 les grands jeux romains étaient déjà un rendez-vous incontournable (Photo Anthony Maurin).

L'été est là et le chiffre des entrées devrait grimper comme le thermomètre. " Le début d'été est assez bon avec une légère croissance, toujours un peu mieux que l'an passé mais les choses sérieuses commencent plutôt en à partir de la deuxième semaine c'est à dire depuis cette semaine ! Chaque année nous nous fixons l'objectif de croître d'1,5 %. C'est raisonnable mais nécessaire. Pour le Tour de France, le 17 juillet, nous faisons "La Grande Boucle", une journée spéciale à partir de laquelle le pass Nîmes-Pont du Gard sera accessible. C'est comme le City Pass qui vient de voir le jour à Nîmes, pour nous cela ne change pas grand chose. Cela étoffe l'offre mais c'est surtout plus de confort pour les visiteurs. "

Fier du travail de ses équipes, le directeur poursuit avec une nouveauté prévu le mois prochain. Les Nuits de Nemaus, un show qui aura lieu dans les arènes. Un spectacle qui est créé pour animer la ville durant la période la plus creuse de son quotidien. " La première des quatre soirée démarre le 8 août (les autres ont lieu les 9, 12 et 13 août, NDLR) mais nous avons déjà commencé depuis longtemps ! La dernière ligne droite est là. Nous avons les dernières répétitions début août. Avec la Ville, nous étions d'accord pour créer un grand événement en août, c'est fait ", assure Christophe Beth.

(Photo compagnie Incroyables-Arte temporis).

Et le directeur nîmois de reprendre et d'expliquer : " Nous voulions faire venir du monde avec un spectacle grandiose. Les arènes sont avant tout une salle de spectacle et c'eut été dommage de faire autre chose. Nous utiliserons le mapping pour des tableaux immersifs et en 3D grâce aux figurants. En fait, c'est un spectacle vivant sur une toile de cinéma. L'histoire a une dimension culturelle. C'est du multi-époques. On part de l'antiquité jusqu'à l'industrialisation. Nous attendons 30 000 spectateurs sur les quatre jours. C'est un gros objectif mais c'est le nôtre. "

Pour celles et ceux qui n'iront pas tenter l'aventure des Nuits de Nemaus (tant pis pour vous !), Christophe Beth vous rappelle une chose et conclut sur une petite idée : " Toute l'année, les monuments sont gratuits pour les Nîmois et nous avons, dans les arènes, un escape game ludique et durant lequel on apprend des choses. Il dure entre 1h et 1h30. Prévoyez de réserver au cas où ! "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité