A la uneActualités

LE TOUR Chaud devant à Alès !

Passage du Tour de France à Alès ce samedi 23 juillet après-midi. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le Tour de France est passé dans le département ce mardi 23 juillet, à l’occasion de l’étape Nîmes-Nîmes. Au cours de leur périple de 177 kilomètres, les coureurs ont traversé la ville d’Alès. Retour sur un après-midi festif et sportif.

À l’heure où les coureurs prennent le départ à Nîmes, en début d’après-midi, le public alésien se met tranquillement en place sur les trottoirs du centre-ville. Au cours de cette seizième étape, seize communes d’Alès Agglomération doivent être traversées par le Tour, de Seynes à Brignon, en passant par Saint-Just-et-Vacquières, Les Plans, Mons, Saint-Privat-des-Vieux, Alès, Saint-Jean-du-Pin, Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille, Générargues, Anduze, Tornac, Massillargues-Atuech, Lézan, Saint-Jean-de-Serres et Boucoiran-et-Nozières.

Dès 13 heures, les spectateurs se sont installés au bord des routes. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Alors que la température ne cesse de grimper, dépassant les 35 degrés à l’ombre, les spectateurs se positionnent sur différents spots du centre-ville. Du giratoire de la route de Bagnols à la côte de Saint-Jean-du-Pin, habitants du coin et touristes s’étalent dans la montée de Silhol, sur l’avenue de Stalingrad, le boulevard Gambetta, le pont Neuf, l’avenue Jules Guesde et le quai des Prés-Rasclaux.

Tout le monde cherche une place à l’ombre des arbres, où certains ont apporté leur serviette de plage tandis que d’autres sont assis sur des chaises de camping. Glacière à portée de main, on mange un bout, on se verse de l’eau sur la tête pour se rafraîchir, on met de la crème solaire, tout en guettant l’arrivée de la caravane, attendue sur les coups de 13h30. Devant le Club moving, vingt vélos de salle ont été sortis et enjambés par des sportifs d’un jour, prêts à encourager ceux qui pédalent à la sueur de leur front.

Les véhicules publicitaires ont fait des heureux en centre-ville. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Vers 13h50, les véhicules publicitaires font bruyamment leur entrée dans la ville. Tout le monde se lève et tend les bras en l’air pour tenter de récupérer les cadeaux distribués : bobs, casquettes, gâteaux sucrés et salés, bonbons et même des échantillons de lessive. La foule est en effervescence, l’ambiance « Tour de France » est bel et bien là.

Différentes sortes de cadeaux étaient distribués. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Passée la caravane, on s’apprête à nouveau à patienter sous une chaleur de plus en plus écrasante. On croise des Belges, des Néerlandais ou encore des Allemands venus en famille profiter de cette journée. Pour faire redescendre la température corporelle, quelques personnes n’hésitent pas à aller faire trempette dans le Gardon d’Alès plage, d’où l’on peut lire en lettres géantes « Alès aime le tour ». Et puis il y a aussi ceux qui suivent l’étape avec sérieux, comme Michel, assis sur sa chaise de camping, qui ne lâche pas sa radio portative afin de suivre en direct l’évolution de la course.

"Alès aime le tour" en lettres géantes dans le lit du Gardon. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Il est environ 15h30 quand les coureurs laissent derrière eux Saint-Privat-des-Vieux pour s’enfoncer dans les rues de la capitale des Cévennes. À 15h38, les premiers débarquent à vive allure sur le boulevard Gambetta. Tout va extrêmement vite : en quelques secondes seulement, le peloton est passé, sous les applaudissements et encouragements de la foule.

Ils sont là ! Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ils s’apprêtent ensuite à gravir la côte de Saint-Jean-du-Pin, un morceau difficile avec 1,8 kilomètre de montée à 4,2%. Et c’est le vétéran Lars Bak qui franchi le premier le sommet ! Le spectacle terminé à Alès, le public plie bagage tandis qu’à quelques kilomètres de là, les Nîmois sont en place sur la ligne d’arrivée.

Le peloton sur le boulevard Gambetta. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité