A la uneActualitésSociété

LE TOUR Le Pont du Gard en habit de lumière

Voir le Pont et regarder sous les jupes ? (Photo Anthony Maurin).

Après le Gard dans sa globalité hier, le parcours du jour, long de 200 km, pour cette 17ème étape du Tour de France 2019 part une nouvelle fois d'un site emblématique du département.

Après le départ du Pont du Gard, le peloton traversera les communes gardoises de Rochefort-du-Gard et de Roquemaure, avant de prendre la direction de Gap et des Hautes-Alpes. Soyez attentif, le départ sera donné sur les coups de 12h25.

Le village départ, rive gauche, ouvrait à 9h30 (Photo Anthony Maurin).

Événement oblige, les badauds sont déjà nombreux et on parle d'une trentaine de milliers de personnes d'ici quelques petites heures. Le départ sera donné rive droite (Remoulins) à 200 mètres du Pont. Le village départ et les équipes étant situés rive gauche sur le parking du fond, le visiteur a deux choix.

Avant de se mettre en place sur la ligne, les coureurs vont passer sous les ombrières du Musée et de la billetterie (Photo Anthony Maurin).

Le premier est de rester sur la rive gauche avec les coureurs et le village. Comme le départ sera donné sur l'autre rive et que les coureurs ne seront pas encore passés sur le Pont, ils se prêteront plus encore au jeu des selfies. Le public y verra l'ambiance d'avant la course, les derniers préparatifs et quelques pépites insolites car le Tour est fait aussi pour cela. Les coureurs devraient fendre la foule en passant sous les ombrières du Musée pour se rendre sur le tablier du pont Pitot. Ici, ils feront aussi quelques photos devant un public très resserré (on ne peut pas se croiser).

Le parcours piéton est assez large aux abords du Pont, sur la rive gauche. Rive droite c'est déjà plus compliqué (Photo Anthony Maurin).

La seconde option est de prendre le parti de la rive droite et du départ fictif (le départ réel sera donné sur le N100 au niveau d'Estézargues). La longue ligne droite amenant les coureurs du Pont à la ligne fictive est belle, ombragée, mais sera (est déjà) prise d'assaut par les supporters matinaux. Il est certain que c'est le meilleur point du vue si l'on veut profiter de l'édifice et du passage des cyclistes dessus. À vous de voir ! Sinon, il vous reste la télévision, vous pouvez enregistrer les premières minutes du Tour et tenter l'impossible pour satisfaire vos envies de Grande Boucle locale !

À gauche le Pont du Gard, à droite le pont Pitot. Entre les deux, le passage piéton est très serré... Une personne de front, pas plus ! (Photo Anthony Maurin).
Le Pont du Gard dans le dos, sur la rive droite, la ligne de départ fictif est située au bout de la ligne droite, peu après le restaurant Les Terrasses mais avant le virage menant à l'auditorium (Photo Anthony Maurin)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité