A la uneActualitésSociété

LE TOUR Retour en images sur le départ au Pont du Gard

Après la journée de repos suivie par l'étape 100% gardoise au départ et à l'arrivée de Nîmes, le Pont du Gard lançait la 17e étape du Tour de France 2019.

Voir le Pont et regarder sous les jupes ? (Photo Anthony Maurin).

Et voilà, c'est fini, comme dirait l'autre. Trois jours durant les équipes du Tour de France ont fait vibrer les Gardois et les amateurs de vélo.

Canicule, passion, extravagance, sérénité, caravane publicitaire, repos du guerrier ou encore tension pour être au plus près de la barrière pour voir passer les coureurs ou récupérer des gadgets : retour en images sur le départ de cette 17e étape qui reliait le Pont du Gard à Gap (Hautes Alpes).

Loin du bruit... Dans le Gardon au pied du Pont (Photo Anthony Maurin).
Le majestueux Pont, les coureurs ont apprécié (Photo Anthony Maurin).
Un Pont sous surveillance permanente (Photo Anthony Maurin).
Devant le restaurant Les Terrasses, le public attendait au frais en gardant un œil plus ou moins concerné sur l'édifice romain (Photo Anthony Maurin).
Tim Wellens, maillot à pois du Tour et membre de la formation Lotto Soudal (Photo Anthony Maurin).
Même les forces de l'ordre ont besoin de se rafraîchir (Photo Anthony Maurin).
Au pied du podium, le public attend les coureurs (Photo Anthony Maurin).
Julian Alaphilippe, maillot jaune exceptionnel devant un monument tout aussi exceptionnel (Photo Anthony Maurin).
Peter Sagan, maillot vert du meilleur sprinter, est passé si rapidement pour aller sur la ligne de départ que public et professionnels ont été surpris (Photo Anthony Maurin).
De vrais touristes ? (Photo Anthony Maurin).
La caravane passe, le public est aux anges (Photo Anthony Maurin).
Les coureurs français au top pour leurs supporters (Photo Anthony Maurin).
Julian Alaphilippe, joueur... On a perdu on a vu le rond ! (Photo Corentin Corger).
Insolite jusqu'au bout, malgré la chaleur les passionnés ne rechignent pas et enfilent leur déguisement (Photo Corentin Corger).
La musique et le Tour... Une longue histoire d'amour (Photo Anthony Maurin).
Même remarque... Mais à table (Photo Corentin Corger).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité