A la uneActualitésSociété

GÉNÉRAC Pour ne jamais oublier Franck Chesneau

L'hommage a débuté par une marche silencieuse avec en tête de cortège la famille de Franck Chesneau, Frédéric Touzellier, maire de Générac et François Lalanne, secrétaire général de la préfecture (Photo Corentin Corger)

Entre 1 500 et 2 000 personnes étaient réunies ce matin à Générac pour l'hommage de la commune à Franck Chesneau, le pilote décédé lors de l'incendie du 2 août dernier. Après avoir respecté une marche silencieuse, le cortège s'est rassemblé au monument aux morts où une plaque commémorative a été dévoilée.

Après l'hommage de l'État et la remise de la Légion d'Honneur à Franck Chesneau, mardi, la Ville de Générac a organisé une cérémonie pour permettre aux habitants locaux de rendre hommage à ce pompier du ciel disparu il y a huit jours. À 10h30, des centaines de personnes étaient réunies devant la place de l'Hôtel de ville. Le premier moment d'émotions est intervenu lorsque le maire est sorti accompagné de la famille du pilote, sous les applaudissements de la foule.

Les Généracois ont largement répondu présent pour cet hommage (Photo Corentin Corger)

Un cortège s'est ensuite formé pour respecter une marche silencieuse, jusqu'au monument aux morts de la commune, situé à 800 mètres. D'après les premières estimations de la gendarmerie, entre 1 500 et 2 000 personnes étaient présentes. Et notamment de nombreuses familles, comme celle de Christophe venue avec ses deux enfants âgés de 7 et 11 ans : "nous étions en vacances pendant les incendies. Mais c'était important pour nous d'être là et de se réunir avec tout le village. Et rappeler aux enfants que ce n'est pas anodin."

François Lalanne a déposé une gerbe avec l'épouse et la fille de Franck Chesneau (Photo Corentin Corger)

Au monument aux morts, Frédéric Touzellier, maire de Générac, a pris la parole (à retrouver en vidéo ci-dessous). L'élu a rappelé les faits de cette dramatique journée du vendredi 2 août. "C'est une chape de plomb sur nos épaules. Un combattant du feu vient de perdre la vie sur notre sol. Le temps s'arrête pour nous tous. Rien ne sera plus comme avant à Générac. Cette blessure ne se refermera jamais." Un discours rempli d'émotions pour ce moment de recueillement avec un message d'espoir pour la suite, "Générac va rebondir." 

Roger Gennaï, chef du groupement aérien de la sécurité civile de Nîmes, a également rendu hommage à ce frère d'arme, "il faisait partie de ceux qui n'ont pas besoin d'en faire des tonnes avec de la discrétion, de l'humilité et de l'humanité. Il avait la conviction d’œuvrer pour le bien de tous. Son engagement était total." Quelques mots prononcés après qu'un tracker ait survolé la foule à deux reprises, de quoi renforcer cet instant de recueillement. Une plaque commémorative a été dévoilée pour inscrire à jamais le nom de Franck Chesneau sur le monument aux morts de Générac. Après ces hommages, des gerbes ont été déposées par le maire et François Lalanne, secrétaire général de la préfecture du Gard, en compagnie de l'épouse et la fille de Franck Chesneau.

Les hommages se sont succédé devant le monument aux morts (Photo Corentin Corger)

La Marseillaise a ensuite retenti pour clore cette cérémonie. "Je tire mon chapeau à ces hommes. Pendant que nous étions au casse-croûte, ils étaient au boulot et un pilote y a laissé la vie. Je n'ai jamais vu autant de monde se recueillir pour quelqu'un d'étranger à la commune", assure Roger, âgé de 82 ans et Généracois de toujours. Toute une commune touchée qui n'oubliera jamais le nom de Franck Chesneau.

La plaque commémorative installée sur le monument aux morts de Générac (Photo Corentin Corger)

Corentin Corger

Une cérémonie à revivre en vidéo avec notamment le discours du maire Frédéric Touzellier : 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité