A la uneActualitésEconomie

GARD Petit mois de juillet pour les professionnels du tourisme

(Photo d'archives : Norman Jardin / Objectif Gard)

Le bilan de l’enquête de conjoncture touristique de l’agence Gard tourisme pour le mois de juillet a été publiée dernièrement. Et ses résultats sont décevants.

Le principe de cette enquête est simple : les professionnels du tourisme dans le département sont appelés à se prononcer pour savoir s’ils sont satisfaits ou non de la fréquentation. En juillet 2019, la réponse est non à 59 %, un chiffre nettement moins bon qu’à l’accoutumée. Dans le détail, 34 % des professionnels sont peu satisfaits et 25 % carrément insatisfaits. De l’autre côté, ils sont 35 % à être satisfaits, et à peine 6 % à être très satisfaits.

Toutes les destinations étudiées sont à la baisse, toutefois le territoire vignes et garrigues, qui va de Sommières au Gard rhodanien en passant par Nîmes, s’en sort un peu mieux : sur ce territoire, « seulement » 53 % des professionnels du tourisme estiment la fréquentation à la baisse. Ce chiffre dépasse les 60 % sur les Cévennes et sur le territoire Costières Camargue Méditerranée. Pour Gard tourisme, cette disparité peut être expliquée par la bonne fréquentation touristique à Nîmes, entre les concerts du mois de juillet et le Tour de France.

Du côté des secteurs d’activité, l’hébergement souffre. Ainsi, 58 % des professionnels du secteur déclarent une baisse d’activité en juillet. Si les hôteliers limitent la casse, puisque seulement 40 % d’entre eux enregistrent une baisse d’activité, les campings sont boudés : 82 % des professionnels du camping enregistrent une baisse de fréquentation. Pire, le taux de campings affirmant avoir eu une hausse de fréquentation en juillet culmine à… 0 %. Quant aux hébergements collectifs, ils s’en sortent un peu mieux, avec 60 % de professionnels déclarant une baisse d’activité.

Les activités culturelles et de loisirs sont en recul aussi, avec 59 % des professionnels du secteur qui enregistrent une baisse de fréquentation. Les fortes chaleurs n’y sont peut-être pas étrangères. Côté commerces, la tendance est meilleure, avec 58 % des professionnels qui relèvent une conjoncture stable ou en hausse par rapport à l’an dernier. En revanche, les offices de tourisme sont boudés comme jamais : 79 % des professionnels du secteur estiment la fréquentation en baisse, et 0 % en hausse.

Bref, un mois de juillet vraiment pas extraordinaire sur le front du tourisme dans notre département. Gard tourisme précise toutefois que ce recul touche « beaucoup de départements du sud de la France. » Reste à voir si le mois d’août sera du même acabit.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité