Actualités

VAUVERT Une Maison des boulistes très attendue

Vauvert maison des boulistes (photo Véronique Camplan)
L'inauguration de la nouvelle Maison des boulistes était un événement attendu par les Vauverdois. En témoigne la foule qui s'était déplacée à l'inauguration la semaine dernière. 
C'est avec plus de 200 participants, des personnalités du monde bouliste, de Joann Auzilhon, président de l’Entente Boule Joyeuse Cristal (EBJC), des membres de l’association venus en nombre et de plusieurs élus dont le maire, Jean Denat et Rodolhe Rubio, adjoint aux sports, qu’a été inaugurée la Maison des boulistes mercredi dernier au boulodrome Léon Soulier.
Derrière la foule, on aperçoit l'ancien bâtiment devenu obsolète et  qui sera démoli après la fête (photo Véronique Camplan)
L’ancien bâtiment construit en 1951, depuis longtemps trop vétuste et devenu dangereux, sera prochainement
démoli.  "Un nouvel équipement nécessaire qu’il fallait réaliser, si souvent promis, trop longtemps attendu
et que vous méritez car cette Maison des boulistes, ce n’est pas qu’une buvette, c’est aussi un local où cet hiver
vous pourrez partager de bons moments", a pointé le maire. Qui a aussi tenu à évoquer les anciens lorsque Pierre Valette a coupé le cordon bleu blanc rouge, entouré de Gilbert Therond et d’Yvan Berthet sous le regard heureux des adhérents et de leur président.
Ce nouveau bâtiment aura coûté 226 000€. Une somme jugée trop élevée par l'opposition, ce que jean Denat tiendra à souligner en précisant que si le coût paraît élevé, c'est qu'il est aujourd'hui obligatoire de soumettre des locaux ouverts au public à des normes qui entraînent un surcoût de construction.
La Maison des boulistes n'est pas encore tout à fait terminée et l'ancien local sera détruit après la fête. Tout sera fin prêt, a promis le maire, pour recevoir une manche des championnats de France de jeu provençal (comprenons la pétanque). "Vauvert, c'est les boules et les taureaux", a-t-il conclu. Maintenant les boulistes pourront être fiers de leurs installations.
Véronique Palomar Campan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité