A la uneActualitésSociété

GARD Un billet touristique qui fera voyager son beau monde

À l'entrée du Musée de la Romanité, la trace du rempart antique de Nemausus (Photo Anthony Maurin).

Le Gard bouge enfin. Ce fut long mais les autorités parviennent enfin à débloquer des partenariats intéressants, aussi bien pour le territoire que pour le tourisme.

Dans le paysage touristique régional, le "billet Nîmes – Pont du Gard Romanité Tour" va répondre à l’attente des touristes en proposant une offre culturelle et des prestations touristiques au moyen d’un seul support, à un tarif privilégié.

Proposé à 24 euros pour une durée de validité de sept jours à compter de sa date de délivrance, ce billet magique donne accès aux trois monuments romains de Nîmes (Arènes, Maison Carrée, Tour Magne), au Musée de la Romanité et forcément au majestueux Pont du Gard.

Sa majesté la Tour Magne (Photo Anthony Maurin).

La Ville, Culturespaces et le Département renforcent donc l’attractivité de leurs sites culturels et touristiques en commercialisant un nouveau dispositif appelé "Nîmes – Pont du Gard Romanité Tour". Porté par le Musée de la Romanité, Culturespaces (arènes, Maison Carrée et Tour Magne) et le Pont du Gard, il offre désormais un accès privilégié aux principaux sites touristiques de la Ville et du Département.

Le tourisme est un enjeu économique incontournable pour Nîmes et le Gard. Entre Nîmes et le Pont du Gard, il existe une véritable complémentarité de sites patrimoniaux romains exceptionnels. Nîmes, "la petite Rome française", avec les arènes, la Maison Carrée et la Tour Magne, et le Pont du Gard présentent aux visiteurs un patrimoine fabuleux. Le Musée de la Romanité à Nîmes, face à l'amphithéâtre, vient compléter la découverte avec une présentation immersive de ses collections permanentes, des expositions événementielles de grande envergure. Le musée est conçu comme une porte ouverte à la compréhension de l’influence romaine dans tout l’arc méditerranéen.

La Maison Carrée au coucher du soleil... (Photo Anthony Maurin).

Nouvelle déclinaison culturelle et patrimoniale de "la Boucle Romaine", qui a connu un certain succès lors du dernier Tour de France, ce dispositif illustre à nouveau les enjeux d’opportunité et de mutualisation des moyens de collectivités intervenant sur des territoires communs. Une belle occasion de permettre aux visiteurs de découvrir un circuit autour de la Romanité à travers le Gard en mutualisant et en facilitant l’accès à ces différents sites.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité