ActualitésSociété

BEAUCAIRE Un nouveau local pour la police municipale

La police municipale de Beaucaire va bientôt s'installer dans ses nouveau locaux (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Jeudi dernier la presse était conviée pour la visite du futur nouveau local de la police municipale de Beaucaire. C'est ici, chemin des Romains, que la police de Beaucaire et le centre de vidéosurveillance vont s'installer.

Aujourd'hui le bâtiment de 600 m2 sent encore la peinture fraîche. C'est en décembre 2018 que le conseil municipal actait l’acquisition par la ville de l’ancien commissariat de la Police nationale. La ville est devenue officiellement propriétaire et cet été, des travaux importants s’y sont déroulés. Il a fallu tout remettre à neuf, le bâtiment n'étant plus entretenu depuis longtemps « Toutefois avec sa vocation initiale il était parfaitement adapté aux besoins de notre police », explique Julien Sanchez, maire de Beaucaire.

Ainsi, en raison notamment de l’augmentation des effectifs de Police municipale (passés de 13 en 2014 à 23 aujourd’hui, et 25 prochainement, plus 2 secrétaires), les locaux actuels étaient devenus trop petits. Cet ancien commissariat va donc accueillir dans les prochaines semaines le nouveau poste de police municipale et le nouveau centre de vidéosurveillance.

Sur place les avantages attendus sont importants, une situation géographique centrale, en fonction de l'urbanisation actuelle, permettant des interventions plus rapides, le chemin des Romains est à double sens. Et aussi des stationnements pour les véhicules des agents, plus nombreux.

À terme, les élus souhaiteraient mettre en place 100 caméras (photo Franck Chevallier / Objectif Gard

Du côté de la vidéosurveillance, 10 agents sont mobilisés devant les écrans, près de 600 000 euros ont été injectés pour le mettre au goût du jour et étendre le système. Huit nouvelles caméras seront opérationnelles d’ici 15 jours, portant ainsi leur nombre à 51. Dans le même temps seront terminés les travaux de modernisation du réseau de vidéosurveillance, avec l'installation de la fibre optique notamment.

D’ici fin 2019, 10 caméras supplémentaires et 6 systèmes de filtrage par lecture de plaques minéralogiques seront ajoutés, en plus de celles prévues, portant ainsi le nombre de caméras à 67. « Nous voulons clairement poursuivre dans cette voie et notre objectif est, sur plusieurs années, d'arriver à 100 caméras », poursuit le maire. « Nous avons des résultats significatifs. Entre 2014 et 2018 la préfecture enregistre moins 44 % de cambriolages, moins 46 % de vols avec violences et moins 49 % de destruction de biens », précise Yoann Gillet, directeur de cabinet du maire.

Lors de la visite seule une salle, dite de confinement, était équipé. Devant de grands écrans, un homme scrute les images et manipule les caméras à la demande. Sur un des moniteurs, la démonstration, avec une caméra moderne et flagrante, la définition et le zoom permettent de voir des détails précis dans l'ombre ou la lumière. Sur un écran à côté, avec une caméra d'ancienne génération, les performances sont clairement en retrait. « Beaucaire est une des premières villes à s'être équipée. C'est une force, mais nous devons continuer à entretenir et moderniser l'ensemble des éléments du réseau », confirme Julien Sanchez.

Un état des lieux contesté par Unis pour Beaucaire

Herminio Camblor, le référent pour la sécurité chez Unis pour Beaucaire, un groupe d'opposition municipale, donne son point de vue sur ce dossier. « Il y a beaucoup de turn-over chez les policiers. 16 agents sont partis depuis 2014 en raison du manque d'effectifs ou des conditions de travail ». Concernant le parc de caméras de vidéosurveillance : « Il faudrait plus de monde devant les écrans pour être efficient. En décembre dernier 26 des 42 caméras étaient en panne et 5 des 22 écrans ne fonctionnent pas ». Au sujet de l'augmentation du parc de caméras, qu'en pensez-vous ? "C'est une nécessité. Nous aussi nous voulons le développer. Mais il faut que tout fonctionne".

Micro-trottoir

Dans les rues de la ville, les habitants questionnés ont des avis bien établis sur les caméras de vidéosurveillance.

Mohamed, du café restaurant La Place : « Je suis plutôt favorable cela apporte plus de sécurité. Ici en centre-ville, nous n'avons pas de souci. Les gens savent qu'il y a des caméras, les policiers municipaux sont là rapidement ».

Serge, riverain du port. « Je viens de me faire voler mon camping-car qui contient toute ma vie. Il était garé sur le parking de la capitainerie. Là-bas il n'y a pas de caméra et le portail ne ferme plus depuis des mois. Je l'ai pourtant signalé souvent. Les policiers ont retrouvé mon camping-car tout saccagé. Je crois que les caméras les ont aidés. Je suis favorable, mais il faut aussi sécuriser ce parking de la capitainerie ! »

Angelina, une toute jeune maman : « Je suis plutôt favorable à la présence de caméras, mais en même temps cela m'inquiète un peu cette surveillance permanente. C'est un sentiment étrange ».

Laura, jeune riveraine du centre : « Je suis là depuis plusieurs années, mais le sentiment d'insécurité est de plus en plus important. Je ne sors plus le soir. Les caméras, je sais qu'elles sont là, c'est hélas indispensable. Mais est-ce qu'elles fonctionnent toutes ? »

Rémy, ami de Laura : « Ce n'est pas un sujet facile, j'aimerais savoir comment les images des caméras sont exploitées. Je ne sais pas si elles sont vraiment dissuasives ».

Camille, éducatrice et jeune maman : « On a déjà parlé de ces caméras avec mon mari. Je pense que globalement c'est vraiment dommage de devoir en arriver là. Je pense que cela peut éviter une partie de la délinquance, mais c'est surtout une démarche politique. Il faudrait que la Ville nous informe précisément de ce qui est filmé et surtout de l'utilisation des images filmées. C'est indispensable ».

Franck Chevallier

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité