ActualitésCulture

BAGNOLS L’agenda culturel jusqu’à la fin de l’année

La programmation a été présentée cette semaine à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La programmation culturelle de Bagnols a été présentée cette semaine.

Journées du patrimoine, expositions et une quinzaine de rendez-vous culturels sont au programme, « avec le but qu’il y en ait pour tout le monde », affirme l’adjointe à la culture, Ghislaine Courbey.

Une programmation qui démarrera les 21 et 22 septembre par les Journées européennes du patrimoine, avec un programme qui ne change pas vraiment. Seule nouveauté, plutôt un retour, celui de la grande fontaine, de nouveau rouverte à la visite le temps du week-end, comme la tour de l’hôtel Mallet, le bureau du maire, l’hôtel du Louvre, ou encore les archives municipales. Mais pas l’église, dont les travaux ne sont pas terminés. « Elle sera inaugurée mi-novembre », précise le conseiller municipal délégué au patrimoine, François Penchenier. L’accueil des ces journées du patrimoine se tiendra à l’espace Rabelais, place Mallet.

Par ailleurs, le 21 septembre à 11 heures sera inaugurée une exposition consacrée à Albert André au musée qui porte son nom, à l’occasion du 150e anniversaire de sa naissance. Pendant ce temps, les tableaux d’Albert André habituellement exposés dans la salle qui lui est dédiée seront aux archives départementales, à Nîmes, pour une exposition événement.

En septembre toujours, la médiathèque reprendra son cycle « Si ça vous conte » le mercredi 25 à 15 heures avec Françoise Diep (à partir de 4 ans). Les prochaines dates seront le 16 octobre, le 13 novembre et le 4 décembre. La médiathèque continuera par ailleurs à accueillir les conférences « 1 heure, 1 oeuvre » de la Conservation départementale, les 8 octobre, 19 novembre et 12 décembre. La première sera sur le sceau du prieuré Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit (entrée libre et gratuite).

Dernière saison pour la Pyramide

Pour sa dernière saison culturelle avant les lourds travaux de rénovation, la Pyramide du centre culturel accueillera le 27 septembre « Le violon chante l’opéra », par l’Orchestre régional Avignon Provence, avec Bellini, Rossini ou encore Verdi au programme (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

Le 12 octobre, le festival Escales voyageuses en Gard rhodanien, organisé par l’association Aventure et découverte du monde, revient avec quatre films au programme. Direction la Russie le 18 octobre avec le Matriochka Cabaret Russe, où les violons tsiganes, danseuses, poupées russes géantes ou encore les marionnettes de Sibérie proposeront un spectacle dépaysant. (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

Le premier ciné-goûter du semestre se tiendra le lundi 21 octobre avec la projection à 14h15 de « Maya l’abeille 2 - les Jeux du miel » au cinéma Casino. Dès 3 ans, 4 euros, goûter offert. Jeune public toujours avec « La petite boutique de magie » de Sébastien Mossiere, un spectacle familial avec de la magie, le mercredi 23 octobre à 15 heures, dès 4 ans. (7 euros, 4 euros réduit et carte culture).

Du théâtre le vendredi 25 octobre avec « Camille contre Claudel », avec Lola et hélène Zidi, sur le destin tragique de la sculptrice dont le musée Albert-André de Bagnols compte une des œuvres dans sa collection. (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

Qui dit octobre dit Octobre rose, et danse ce cadre le ballet de l’Opéra du Grand Avignon proposera une représentation de danse le dimanche 27 octobre à 15 heures en partenariat avec l’Institut Sainte-Catherine.

De la musique et de l’humour le 15 novembre avec une carte blanche aux Trompettes de Lyon. Ce quintette de musiciens virtuoses, mis en scène par François Rollin, propose un spectacle musical théâtralisé. (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

Puisqu’une pièce de Feydeau ne fait jamais de mal dans une programmation, la compagnie Viva, habituée de la Pyramide, revient le 22 novembre avec « Le Dindon ». (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

La compagnie Pyramid viendra sur la scène de la Pyramide le vendredi suivant, le 29 novembre, avec son dernier projet « Sur un fil ». Une pièce chorégraphique pour six danseurs sur le thème de l’attente. (13 euros, 10 euros réduit et carte culture).

La semaine suivante, place au théâtre de boulevard avec le 6 décembre la pièce « Le sommelier », écrite par Patrick Sébastien, avec Philippe Chevallier et Didier Gustin. (18 euros, 13 euros réduit et carte culture).

Autre style le mardi 10 décembre avec « Andromaque », en partenariat avec la scène nationale d’Alès le Cratère, une adaptation moderne du classique de Jean Racine. (11 euros, 10 euros, 8 euros réduit et carte culture).

L’imitateur Erick Baert se produira quant à lui le 14 décembre avec son spectacle « Un iPod déjanté », dans lequel il imite notamment 50 artistes en 4 minutes, de Claudio Capéo à Céline Dion. (18 euros, 13 euros réduit et carte culture).

Noël approchant, un spectacle jeune public sera proposé le dimanche 22 décembre avec « Les aventures de Pinocchio » de la compagnie Elée d’après Carlo Collodi. (À 15 heures, dès 3 ans, 7 euros, 4 euros réduit et carte culture).

Enfin, rendez-vous en 2020 pour le traditionnel concert du Jour du nouvel an, un soir à l’opéra, de l’Opéra national de Craiova, des habitués de Bagnols. Un concert toujours gratuit, qui rencontre chaque année un grand succès. À 16 heures, ouverture des portes à 15 heures.

Ensuite, la Pyramide fermera ses portes pour dix-huit mois de travaux. La salle multiculturelle prendra le relais, avec une jauge réduite.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité