ActualitésRCNG NîmesSports Gard

RCN Nîmes manque sa première

Image d'illustration (Photo RCN)

Pour son premier match de la saison, le RCN s'est incliné 26-10, à Kaufmann, face à Bourgoin Jallieu. En retard (3-20) à la pause, les Nîmois ont réagi en deuxième période mais pas suffisamment.

La saison démarrait fort pour le RCN avec la réception de Bourgoin Jallieu, grand nom du rugby français et grosse écurie de cette Poule 2 de Fédérale 1. Un premier choc disputé à Kaufmann avec quatre recrues alignées : Roca, en troisième ligne, une charnière Ravanello, Guillimin et Mazet au centre. Une minute d'applaudissement était observée en hommage au pilote Franck Chesneau, décédé lors des incendies de Générac fin juillet.

À l'image de Ravanello, les Nîmois calaient sur l'entame. Le demi de mêlée se faisait contrer à deux reprises. Sur le premier, Robbe dégageait au pied pour limiter la casse. Ce début de match était fermé. Les visiteurs débloquaient en premier le compteur par l'intermédiaire de Cachet après que Gonzalez ait écroulé le maul adverse (0-3, 7e). Malgré une puissance physique supérieure des professionnels, les Nîmois s’arque-boutaient et parvenaient enfin à pénétrer dans les 22 mètres à coup de pick and go.

Une première incursion récompensée par Guillimin qui égalisait (3-3, 22e). Un score nul de courte durée. Sur le renvoi, Nouri se mettait à la faute et Cachet soignait le score (3-6, 25e). Un premier acte peu rythmé et haché que Bourgoin allait finir avec efficacité. Lancé à pleine vitesse, Giordano franchissait le rideau nîmois pris de court et marquait le premier essai de la rencontre. Cachet transformait (3-13, 29e). Peu dominés dans le jeu, les locaux subissaient le réalisme adverse.

Des Nîmois à réaction

Sur la deuxième véritable incursion berjallienne, juste avant la pause, le pilier Gaborit faisait la différence tout comme Cachet au pied, pourtant excentré à gauche des perches (3-20). Largués au tableau d'affichage, les Nîmois revenaient les premiers sur la pelouse. Des signes et rapidement des actes. Les hommes de Mardon réalisaient une très bonne entame en investissant les 22 isérois. Ils étaient récompensés par un essai de pénalité pour une succession d'actes anti-jeu (10-20, 48e). Sept points supplémentaires pour amorcer une éventuelle folle remontée.

Dans la foulée, le RCN se précipitait après une pénalité en désignant les perches, malgré la volonté du staff de jouer la pénaltouche. Guillimin s'exécutait à quasiment 40 mètres mais sans succès. Son homologue, continuait lui son sans faute et redonnait une avance confortable au CSBJ (10-23, 62e). Malgré davantage de combativité, Nîmes manquait de rigueur en touche et gâchait des occasions. Bourgoin maîtrisait la fin de match et se contentait de taper en touche les pénalités sifflées à l'encontre des Nîmois. Une échauffourée assortie des cartons jaunes reçus par Robbe, Dunlop et une ultime pénalité de Cachet (10-26, 78e) animaient les dernières minutes. Une première rencontre de gala perdue pour les Nîmois avant une nouvelle dès dimanche prochain face à Aubenas.

Corentin Corger

1ère journée Poule 2 Fédérale 1. RC NÎMES – BOURGOIN JALLIEU  . Stade Nicolas-Kaufmann. Mi-temps : 3-20. Spectateurs : environ 1 000. M.Massé (Côte d'Azur)

NÎMES : Nouri (Pupier, 78e), Marra (Nierat, 54e), Daniel - Gely (Vernier, 58e), Gonzalez (cap.) - Llabres (Barnerias, 27e), Simon, Roca - Ravanello (Pichard, 40e), Guillimin (S.Vilaret, 54e) - Chiker, Robbe, Mazet (B.Vilaret, 58e), Max - Darmon. Remplaçants : Nierat, Pupier, Vernier, Barnerias, S.Vilaret, Pichard, B.Vilaret, Oliver. Entraîneur : Armand Mardon.

Points pour Nîmes : Pénalités : Guillimin (22e), essai de pénalité (49e) 

Carton jaune : Robbe (73e)

BOURGOIN : Gaborit, Bezuidenhout, Stragiotti - Jaillard, Milanole- Rampa, Lepage, Leonte - Campeggia, Dunlop - Bouet, Nicolas, Giordano, Mawalu - Cachet. Remplaçants : Zakashvili, Phalip, Kirkwood, Rabatel, Rivoire, Helmer, Eymond, Jamet. Entraîneur : Jean-Henry Thubert. 

Points pour Mâcon : Pénalités : Cachet (7e,25e,63e,78e). Essais : Giordano (28e), Gaborit (41e). Transformation : Cachet (29e,42e).

Carton jaune : Stragiotti (39e), Dunlop (73e)

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité