A la uneActualitésSociété

NÎMES EN FERIA Les toros sont là !

(De gauche à droite) Gilles Vangelisti, Curro Caro, Laurent Burgoa, Julien Plantier, Frédéric Pastor, Daniel-Jean Valade et Jean-Paul Fournier (Photo Anthony Maurin).

Les toros de la feria sont arrivés au corral de la Ville de Nîmes, route de Beaucaire, face au supermarché Leclerc.

Ils sont tous là ou presque. Tous les toros sont là, il ne manque que les novillos qui arriveront vendredi. Commençons d'ailleurs par eux même si la novillada de San Sebastian (origine Jandilla) avec El Rafi, Fernado Plaza et Solalito n'a lieu que le samedi matin.

D'après Curro Caro, représentant de Simon Casas Production, délégataire des arènes et organisateur des ferias de Nîmes, " les novillos ne seront aux corrals qu'après l'embarquement de la corrida de Margé du vendredi. J'aime beaucoup cette ganaderia, j'ai mis beaucoup de cœur dans l'élevage de Gilles Vangelisti. Avec les San Sebastian, El Rafi sera au cartel. Il a gagné deux "Cape d'or". Fernando Plaza est un jeune à découvrir et Solalito, un autre Nîmois, fera sa présentation à Nîmes car il devient novillero (en piquée) après avoir réalisé de très belles prestations en non piquée. Deux Nîmois au même cartel, cela faisait longtemps que cela n'était pas arrivé ! "

Corrida de Robert Margé (Photo Anthony Maurin).
Corrida de Robert Margé (Photo Anthony Maurin).

Revenons à la première corrida, celle de Robert Margé (origine Cebada Gago, Nuñez del Cuvillo et Santiago Domecq) du vendredi 13 qui ne fait peur qu'aux superstitieux... Toujours Curro Caro à l'explication : " La course est très bien présentée ! Ce n'est certainement pas la plus lourde mais c'est peut-être la plus homogène. C'est un cartel extraordinaire avec Curro Diaz, que les aficionados auront le plaisir de retrouver, et Daniel Luque, qui a triomphé à Bayonne et partout ailleurs en prenant cette année une nouvelle dimension. Le jeune Galvan (qui confirmera son alternative, NDLR) est quant à lui en train de monter. Il sera bientôt une vedette. "

Corrida de Garcigrande et Domingo Hernandez (Photo Anthony Maurin).

La corrida du samedi après-midi, celle de Garcigrande et Domingo Hernandez (origine Juan Pedro Domecq Solis) affichera quelques stars de la tauromachie au paseo. Andrés Roca Rey devait en faire partie mais, blessé et après avoir stoppé sa saison européenne, il sera remplacé par Miguel Angel Perera.

Devant lui, Sébastien Castella et Jose Maria Manzanares II. " Avec ce cartel, Castella a coupé une queue à Pentecôte. C'est un grand torero et en plus il est Français. Manzanares est une vedette qu'on ne présente plus. Simon Casas avait dit qu'il serait là : le voilà ! Perera sera lui aussi à la hauteur de son remplacement. Il est dans le groupe spécial et on l'aime bien ", poursuit Curro Caro.

Corrida de Victoriano del Rio (Photo Anthony Maurin).
Corrida de Victoriano del Rio (Photo Anthony Maurin).

Pas de toros de Zalduendo alors qu'ils étaient prévus. Probablement privés de sortie pour cause de raison sanitaire ils donc seront remplacés par des Victoriano del Rio (origine Algarra, Jandilla, Domecq et El Torreon) de belle facture. " Cette corrida pourrait être présentée dans n'importe quelle arène de première catégorie. On a l'habitude de dire que le dimanche matin les toros sont pour les artistes... Ce n'est plus le cas ! Enrique Ponce sera là, Paco Ureña, blessé, sera lui aussi présent. C'est un torero que j'aime beaucoup. Je suis sensible à son toreo. C'est un torero très surprenant et qui prend la dimension d'un torero important qui a coupé trois oreilles lors de la dernière feria de Pentecôte. Enfin, Pablo Aguado en avait coupé deux (queues). Il a enchanté l'Espagne. Il est répété fort logiquement car beaucoup d'aficionados veulent le voir. "

Corrida de Fuente Ymbro (Photo Anthony Maurin).
Corrida de Fuente Ymbro (Photo Anthony Maurin).

En guise de clôture, la corrida feu d'artifice du dimanche soir verra défiler en piste les pupilles de Fuente Ymbro (origine Jandilla). Curro Caro est clair sur la question : " C'est une corrida semi-torista et nous verrons les Fuente Ymbro avec plaisir car il se passe toujours quelque chose en piste avec eux ! Lopez Simon est un grand torero. Juan Leal est courageux et s'est montré brillant dans de nombreuse arènes. Il évolue de manière positive. Gines Marin est déjà perçu comme une "figura del toreo". Ce cartel est plaisant pour une clôture."

En quelques mots et pour rassurer l'aficion, " cette feria est très homogène en présentation. Tous les toros font plus de 500 kilos, sont bien présentés et chacun est dans son type pour avoir la quasi garantie de plusieurs triomphes. Je suis très content ", conclut le spécialiste. Pour acheter vos places, c'est par ici !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité