ActualitésSociété

TERRE DE CAMARGUE Désormais chacun peut avoir son composteur gratuit

À chacun son composteur gratuit (photo CCTR)

Pour réduire de 30 % les déchets dirigés vers l’incinération, la Communauté de communes Terre de Camargue propose aux habitants des communes, d'Aigues-Mortes, du Grau-du-Roi et de Saint-Laurent-d'Aigouze d’acquérir gratuitement un composteur ou un lombricomposteur.

Les déchets organiques (épluchures, restes de repas…) représentent plus de 30% de la poubelle d’ordures ménagères. Les incinérer est très coûteux et pas génial pour l’environnement alors qu’il est facile de les trier et de les valoriser. Le compost obtenu naturellement en quelques mois est très utile pour fertiliser jardin et plantes en pot.

Avec ou sans jardin : à chacun son composteur. Simple à réaliser, le compostage est désormais accessible à tous les foyers car il est urgent de réduire les déchets. Terre de Camargue propose des équipements adaptés à toutes les situations : le composteur individuel de 325 litres avec bio-seau, le lombricomposteur pour les logements sans jardin et le composteur collectif de 600 litres pour les co-propriétés, les écoles, les campings… À installer dans un espace partagé.

Les équipements sont fournis avec une formation, un guide pratique et les conseils gratuits d’une animatrice "Guide composteur". Terre de Camargue accompagne aussi les projets de compostage collectif en résidence, dans un quartier : composteurs, outils, panneaux, flyers, inauguration et suivi. La mise en place d’un composteur collectif est un vrai projet de lien social multi-générationnel dans un quartier.

Les personnes intéressées peuvent intégrer le réseau des acteurs du compostage pour profiter de bons plans, de visites de sites (plateforme de compostage, centre de tri, site de compostage collectif…) et échanger sur le compostage, le jardinage ou la réduction des déchets. Contact : service Environnement, 0800 004 227 (numéro gratuit), environnement@terredecamargue.fr

 

 

 

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité