A la uneActualités

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Un nouveau quartier sort de terre

Mardi matin, lors de l'inauguration de la tranche 1 du Domaine de Belcombe, à Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première tranche du projet immobilier du Domaine de Belcombe, à deux pas du lycée de Villeneuve-lez-Avignon, a été inaugurée ce mardi matin.

Une inauguration dans la pluie et dans le froid, mais pas de quoi doucher l’enthousiasme et la satisfaction du maire, Jean-Marc Roubaud. Il faut dire, comme l’a rappelé l’élu, que « cette procédure a pris beaucoup de temps. La ZAC (zone d’aménagement concerté, ndlr) a été approuvée en 2006. Vous voyez que dans ce beau pays pour sortir les projets il faut beaucoup de ténacité. »

Et la ténacité, ce n’est pas suffisant, puisque Jean-Marc Roubaud rappellera au détour d’une phrase que la construction de la controversée ZAC des Bouscatiers, mise à l’étude en 2006, n’a pas encore démarré. Si elle démarre un jour, du reste...

Mais revenons au Domaine de Belcombe, un vaste projet en trois tranches confié au promoteur Générim, qui va d’ici quelques années constituer un nouveau quartier sur la Combe, entre le supermarché Carrefour et le lycée Jean-Vilar, et le long de la route de Pujaut.

« À Villeneuve nous manquions de logements, c’est pourquoi nous avons pris la décision d’aménager la Combe », rappellera Jean-Marc Roubaud. Il faut dire que ces dernières années Villeneuve a vu sa population régresser, du fait notamment de la rareté et donc du prix élevé des logements, et de son manque de logements sociaux.

Une résidence pour seniors et un bâtiment commercial

Alors dans la Combe, la commune et le lotisseur mettent les gros moyens : « 19 800 m2 d’habitat en tout et 3 000 m2 de zone d’activité », résume le maire. Ça, ce sera à terme : pour l’instant, seule la tranche 1 est terminée et habitée quasi entièrement, seul un appartement T4 restant à attribuer.

Achevée en avril dernier, cette tranche se compose de trois lots : le Clos Jasmin (47 logements en locatif social), le Lys Blanc (24 maisons en accession sociale à la propriété) et les Terrasses de l’olivier (73 logements dont 30 logements locatifs intermédiaires loués à tarifs plafonnés par la Caisse des dépôts, 23 logements sociaux administrés par Grand delta habitat et 20 logements en accession libre), présente Pierre David, directeur régional PACA chez Générim.

La deuxième tranche verra le jour de l’autre côté de la voie d’accès au lycée, avec une résidence pour les seniors de 77 logements qui doit être livrée d’ici un an, 40 logements collectifs en accès libre et une dizaine de maisons individuelles, là aussi en accès libre. Pour cette tranche, « nous allons déposer les permis de construire à la fin de l’année, pour un lancement des travaux au deuxième semestre 2020 et une livraison début 2022 », précise Pierre David.

La troisième tranche sera en contrebas, le long de la route de Pujaut, avec une zone de commerces et de bureaux de 3 000 m2. « Nous avons déjà contractualisé avec des professionnels de santé, un magasin de vélos électriques et une micro-crèche privée », ajoute Pierre David. Les travaux de cette troisième tranche doivent commencer début 2020 pour une livraison fin 2020.

Bref, un nouveau quartier « avec une parfaite mixité de logements pour tous », soulignera Patrick Vacaris, président du Grand Avignon, avant que la sénatrice Pascale Bories ne souhaite la bienvenue aux nouveaux Villeneuvois installés sur la Combe. Reste maintenant à voir si des projets de ce type peuvent redynamiser la démographie villeneuvoise, alors que ces dernières années nombre de ses ex-habitants lui ont préféré ses voisines Les Angles, Pujaut ou Rochefort.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité