Actualités

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON La Collégiale rénovée après près de trente ans de travaux

Les travaux de la Collégiale de Villeneuve ont été inaugurés ce mercredi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est la fin d’un chantier au (très) long cours.

La Collégiale Notre-Dame de Villeneuve, bâtie au XIVe siècle, est dorénavant rénovée, après pas loin de trois décennies de travaux. Des travaux achevés il y a quelques semaines, et inaugurés ce mercredi matin. « Enfin », commente le maire de Villeneuve, Jean-Marc Roubaud, soulagé de voir s’achever des travaux entamés avant son élection.

Des travaux démarrés en 1992 et qui auront coûté plus d’un million d’euros, pour redonner son lustre d’antan à un des principaux monuments de la cité cardinalice, qui doit ce surnom à la Collégiale, justement. La Collégiale a en effet été consacrée en 1333 au cardinal Arnaud de Via, originaire de Cahors et neveu du pape Jean XXII. De style gothique, elle brille par la richesse de son décor sculpté et a été classée monument historique en 1862.

Plusieurs tranches de travaux

Un monument mal en point au début des années 1990. De nombreuses tranches ont été nécessaires pour le rénover, de la toiture à la charpente, en passant par le clocher, les façades, les voûtes de la nef et enfin la façade sud et la porte sud, dont les décors peints ont retrouvé une nouvelle jeunesse. Pour y parvenir, il a fallu un travail main dans la main de la commune, de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) ou encore de l’Architecte des Bâtiments de France.

« Ce fut une longue aventure », commentera le directeur du pôle patrimoine et architecture de la DRAC Michel Vaginay. De longs et lourds travaux qui constituent « une nouvelle preuve de la transformation de Villeneuve », pour la sénatrice Pascale Bories, qui voit dans cette revalorisation du patrimoine « une action en faveur du développement économique, touristique et commercial. »

Reste que le travail n’est pas fini, Villeneuve ayant un patrimoine riche mais encore à rénover pour certains édifices. « Nous allons nous attaquer à la chapelle des Pénitents Gris et à la livrée Arnaud de Via », avance le maire, sachant que la livrée jouxte la Collégiale. D’ailleurs, la commune va acquérir les murs du "Bar de la Mairie", « pour posséder l’ensemble de ce qui entoure le cloître de la Collégiale », précise Jean-Marc Roubaud. La question était au menu du conseil municipal de mercredi soir.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité