A la uneActualitésSociété

CENDRAS Le maire s’engage dans la bataille contre les pesticides

Sylvain André dans son bureau de maire à Cendras. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Parallèlement à plusieurs communes françaises qui viennent d’interdire l'utilisation des produits phytosanitaires chimiques sur leur territoire dans l’espoir de faire réagir le gouvernement, Sylvain André, maire de Cendras, prend à son tour un arrêté anti-pesticides.

En cette rentrée, la polémique enfle sur les distances de sécurité minimales à adopter entre les zones d'épandage de pesticides et les habitations. Alors que le gouvernement propose un périmètre de 5 à 10 mètres, les écologistes dénoncent des mesures minimalistes. Pour tenter de faire bouger les lignes, une quarantaine de maires ruraux a pris des arrêtés anti-pesticides ces derniers jours, à l’image aujourd’hui du Gardois Sylvain André, maire de Cendras.

Désormais, sur sa commune, l’utilisation de produits phytopharmaceutiques est interdite en plein champs à une distance inférieure à 150 mètres d’une habitation. « Ce n’est pas un arrêté anti-agriculteurs », prévient d’emblée l’élu cévenol, mais plutôt un appel à la mobilisation des élus et de la population pour porter le débat au niveau national. « On sait tous que les pesticides, ce n’est pas bon. Il faut que nous accélérions sur ces questions pour faire évoluer les pratiques. »

Pour accompagner ce changement, « un grand plan de soutien et de financement pour les agriculteurs doit être mis en place pour les aider à se convertir au bio », estime Sylvain André. Les exploitants agricoles concernés de sa commune ont été prévenus en amont de cette décision. Dans le Gard, Sylvain André n’est pas le premier maire à aller dans ce sens. Hier, celui de Méjannes-le-Clap, Jérôme Bassier, lançait le mouvement dans le département. Faut-il s’attendre à un effet boule de neige ?

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “CENDRAS Le maire s’engage dans la bataille contre les pesticides”

  1. Bravo au maire de Cendras !
    Avant de se poser la question de 5, 10 m ou même 150 m, interrogeons-nous plutôt si l’on doit « Manger 5 fruits et légumes par jour ! » … avec ou sans pesticides ?
    Pour y répondre une série de dessins clin d’oeil à l’oeuvre de René Magritte « Ceci n’est pas une pomme ». La légende diffère cependant. Sous l’image d’un fruit ou d’un légume la liste exhaustive des produits phytosanitaires que contiennent pommes, fraises, pomme de terre … :  » Ceci est du Abamectine , Acequinocyl , Clofentézine , Etoxazole … »
    A découvrir la série en cours de réalisation : https://1011-art.blogspot.com/p/hommage-magritte.html

    Mais aussi une série de dessins évoquant, par une suite d’abeilles mortes, la pollution par les substances chimiques et les pesticides utilisés dans l’agriculture. A découvrir : https://1011-art.blogspot.com/p/vous-etes-ici.html

    Ces séries seront présentées dans le cadre des Rencontres Philosophiques d’Uriage en octobre 2019 répondant à la question « L’art peut il changer le monde ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité