Politique

MUNICIPALES Union de la Gauche à Alès : Arnaud Bord propose une primaire citoyenne

De gauche à droite : Basile Imbert, Christiane Thomas, Arnaud Bord et Christophe Clauzel. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Dans la lancée de son investiture (relire ici), le candidat socialiste aux prochaines Municipales, Arnaud Bord, a dévoilé ce matin les premiers noms qui figureront sur sa liste avant d’émettre l’idée d’une primaire citoyenne à Gauche.

Ce serait probablement une première en France. Lors d’une conférence de presse ce vendredi matin à la brasserie de l’Ambiance, Arnaud Bord a émis l’hypothèse d’appeler les Alésiens à venir voter pour désigner la tête de liste qui représenterait la Gauche lors des prochaines élections municipales.

Si toutes les forces en présence jouaient le jeu, on pourrait y voir s’affronter, lors d’un débat, le socialiste Arnaud Bord, les communistes Jean-Michel Suau ou Paul Planque, les têtes d’affiche de la France Insoumise, des écologistes, ainsi que le ou les représentants des listes citoyennes.

Si cette élection serait une bonne nouvelle pour la démocratie locale, elle le serait un peu moins pour les partis politiques puisque cela démontrerait qu’ils n’ont pas réussi à s’entendre entre eux. Car Arnaud Bord a été clair : il tentera en premier lieu de trouver un accord avec les partenaires cités plus haut. « D’abord on discute. Mais sachant que la désignation d’une tête de liste peut être un moment clivant, on pourrait mettre en place cette primaire citoyenne qui donnerait une vraie légitimité au rassemblement de la Gauche. Et puis ça créé une dynamique », analyse le candidat socialiste.

Avant cette annonce, Arnaud Bord a présenté les premières personnes qui composeront la liste dont il a pris la tête. En deuxième position, l’enseignante Christiane Thomas, au Parti socialiste depuis 13 ans, « aspire à de nouvelles pratiques politiques ». En numéro trois, Basile Imbert, responsable des jeunes socialistes du Gard qui explique : « Je suis né en juin 1995, le mois où Max Roustan a pris la mairie d’Alès. Ma vie entière s'est faite sous le mandat de Max Roustan ». On sent que le jeune homme a besoin de changement. Qu’il se réjouisse, cette fois le maire d’Alès part avec Christophe Rivenq…  La quatrième place sera pourvue par une femme qui n’a pas encore été choisie. C’est le secrétaire de la section PS d’Alès, Christophe Clauzel, qui occupera la cinquième place de ce quinté qu’ils espèrent évidemment gagnant. Car en politique comme aux courses, il est toujours préférable de miser sur le bon cheval.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité