ActualitésSociété

PONT-SAINT-ESPRIT Premiers tours de roue en octobre pour le triporteur d’À vélo sans âge

Le triporteur d'À vélo sans âge a été inauguré mercredi à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il est arrivé cet été, mais il a été remis officiellement ce mercredi : le triporteur à assistance électrique du dispositif À vélo sans âge, initié localement par le Relais amical Malakoff Médéric Humanis, a été inauguré à l’hôpital de Pont-Saint-Esprit.

Le Relais amical a créé à Pont-Saint-Esprit une antenne d’À vélo sans âge, qui en compte une quinzaine en France, pour dupliquer ce modèle né au Danemark qui consiste à promener les résidents de l’Ehpad à l’aide du triporteur à assistance électrique.

« L’association est née au Danemark en 2012 et en France en 2015. Elle ne fonctionne qu’avec des bénévoles », rappelle la responsable des antennes d’À vélo sans âge au niveau national, Claire Brochot. « Le but est de prendre le temps, profiter de l’environnement et faire des rencontres », poursuit-elle. « Cela va permettre à nos résidents de s’oxygéner et de faire des rencontres inter-générationnelles », soulignera pour sa part le directeur de l’hôpital, Daniel Desbrun. « Un très beau projet qui valorise les échanges humains dans la cité », estimera quant à elle le maire de Pont, Claire Lapeyronie.

C’est pourquoi la direction de l’action sociale de Malakoff Médéric Humanis a repéré le projet et l’a soumis à ses Relais amicaux. « J’ai lancé l’idée aux réunions régionales fin 2017, rembobine le responsable du bénévolat du groupe, Philippe Leblanc-Even. Beaucoup ont souri mais il y en a un qui a pris ça très au sérieux. »

Il s’agit de Michel Mermet, alors président du Relais amical de Pont-Saint-Esprit. ce dernier s’est mobilisé et a fini par obtenir que Malakoff Médéric Humanis finance le projet. S’il a depuis passé le relais du... Relais à Antoine Martin, il reste la cheville ouvrière du projet et le responsable de l’antenne d’À vélo sans âge.

Il fait également partie des dix bénévoles pédaleurs qui iront promener les résidents de l’Ehpad de l’hôpital de Pont-Saint-Esprit, avec lequel le Relais amical collabore depuis 2003. « Depuis début août nous faisons des reconnaissances sur les piste, et nous allons pouvoir démarrer en octobre », affirme-t-il, visiblement aussi impatient que les résidents de l’Ehpad d'aller tester le nouvel équipement.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité