A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Une ambiance de derby à la Bastide

Anthony Briançon encouragé par les supporters nîmois (photo Norman Jardin)

Environ 200 supporters nîmois ont encouragé les Crocos à trois jours du derby.

À 10h, ils étaient déjà une bonne centaine, au centre d'entraînement de la Bastide, à attendre la sortie de joueurs de Nîmes Olympique. Le club avait fait appel à des agents de sécurité pour éviter tous débordement, mais ce n'était probablement pas la peine, car les supporters n'étaient venu que pour soutenir leur équipe. Les fans des Crocos ont patienté, en discutant de derby à Montpellier qui se jouera mercredi. Ils étaient peu nombreux à évoquer la victoire contre Toulouse (1-0), quelques heures plus tôt.

L’attente a été enfin récompensée à 11h02, avec l'apparition des joueurs. Les supporters ont alors improvisé une haie d’honneur pour Bernardoni et ses coéquipiers. Applaudissements, chants anti-montpellierain,  fumigènes, banderoles et drapeau, on se serait presque cru aux Costières.

Les partisans du Nîmes Olympique en ont profité pour faire passer le message sur l’engagement qu’ils souhaitaient voir face à Montpellier. La douloureuse défaite (3-0) de la saison dernière n’est visiblement pas passée. Les joueurs nîmois ont semblé heureux de cette ferveur, et ils ont brièvement tapé dans les mains des supporters, au début et à la fin du décrassage.

Sur le terrain, il n’y pas eu grand-chose à voir, comme c’est toujours le cas au lendemain d’un match. Un simple réveil musculaire était programmé. Bernadoni, Dias, Rabouille, Alakouch, Paquiez, Buades, Briancon, Martinez, Landre, Guessoum, Sainte-Luce, Miguel, Deaux, Sarr, Valls, Valerio, Fomba, Ferhat, Philippoteaux, Ben Amar, Stojanovski, Ripart et Denkey y ont pris part. Duljevic s’est entraîné de son côté avec Benoit Deplagne, le préparateur physique.

C’était ce matin, le dernier entraînement public avant le derby à Montpellier, et on imagine l’accueil que pourraient faire, jeudi matin, les supporters nîmois en cas de victoire des Crocos à la Mosson.

Les Crocos ont eu une haie d'honneur (photo Norman Jardin)
Le décrassage des Crocos après la victoire face à Toulouse hier (photo Norman Jardin)
Les supporters avaient sorti les fumigènes (photo Norman Jardin)

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité