ActualitésEconomie

ALÈS Le campus du numérique Digit’Alès inauguré

Inauguration de Digit'Alès ce mardi matin. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Situé dans les locaux du Myriapole, baptisé Digit’Alès, le campus du numérique a été inauguré mardi matin.

« On reprend la barre à nouveau ». C’est par ces mots que le président d’Alès Agglomération, Max Roustan, a fait savoir qu’il comptait poursuivre son envie d’aller de l’avant en matière de numérique, et plus globalement en termes d’accompagnement des entreprises et d’accès à l’emploi.

Une vision unanimement partagée par les personnalités locales qui ont pris la parole lors de cette inauguration, que ce soit le conseiller régional, Fabrice Verdier, ou le sous-préfet d’Alès, Jean Rampon, qui a salué le sens de « l’anticipation » du patron de l’Agglo et de ses services.

Le vice-président d’Alès Agglomération en charge du numérique, Aimé Cavaillé, a pris le relais pour présenter ce nouvel espace qui a la « volonté de développer le numérique pour tous ». Ce campus du numérique est effectivement un lieu d’échanges et de rencontres entre les acteurs du secteur : start-up, étudiants, entreprises et formateurs… Tous sont réunis sur un seul et même site, celui du Myriapole.

Des formations de développeurs Web et à distance…

On y retrouve l’École régionale du numérique, portée par l’organisme de formation Simplon, qui fait sa quatrième rentrée et propose des formations de développeurs Web. Depuis 2016, 49 personnes ont suivi les 1 550 heures de formation et les premiers retours sont plus qu’encourageants : 80% des apprenants ont trouvé un emploi ou une formation dans les six mois. Le CNAM est également sur le site avec une licence STS mention informatique.

Un espace, appelé « tiers-lieu e-formation », permet depuis avril 2019 l’égalité d’accès à la formation et met à disposition 15 postes informatiques. 58 métiers dans le bâtiment, le commerce, le service (…) sont proposés dans 77 formations à distance. Situé au rez-de-chaussée du Myriapole, le « tiers-lieu e-formation » a été ouvert avec l’appui de la Région. En plus des cinq start-up situées au deuxième étage du bâtiment, le campus du numérique c’est aussi un espace de coworking, des bureaux partagés et un amphithéâtre de 180 places. Faut-il le préciser, l’ensemble du bâtiment est connecté en wifi très haut débit.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité