Faits Divers

GARD Procès renvoyé pour le policier accusé d’avoir assassiné la mère de son fils

Le palais de justice de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Jean-Régis Julien, 38 ans, devait être jugé à partir de ce jeudi matin et pendant deux jours pour avoir tué son ex-compagne le 27 février 2016 à Alès.

Une exécution perpétrée avec son arme de service. L'ex-policier de Bagnols-sur-Cèze, depuis radié par le ministre de l'Intérieur, a tiré à trois reprises dans la tête de la mère de son fils... Des faits qui se sont déroulés sur la rocade d'Alès sous les yeux de l'enfant du couple, âgé de 2 ans à l'époque.

Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. La défense de l'accusé a demandé et obtenu ce jeudi matin, un renvoi du procès en fonction de la durée probable des débats qui devraient durer bien plus que deux jours. L'affaire sera audiencée à une nouvelle date qui n'est pas encore connue.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité