PolitiquePolitique.

AU CLAIR DE L’URNE : 23 cantons partout, balle à Droite !

Photo DR/S.Ma

Lors de ce second tour de l'élection présidentielle, les 46 cantons que compte le Gard se sont divisés à égalité parfaite, dans le camp de la Droite et de la Gauche, donnant toutefois l'avantage à Nicolas Sarkozy dans le département avec 51,20% (soit 203 017 voix) contre 48,80% (soit 193 490 voix). Un second tour qui s'est aligné sur le premier pour les deux partis, renforcé par un report de votes d'un côté du Front national mené par Marine Le Pen, de l'autre du Front de Gauche porté par Jean-Luc Mélenchon.

C'est dans le canton de Lasalle que François Hollande a réalisé son meilleur score dans le Gard avec 67, 92 % des suffrages. Lors du premier tour, le candidat socialiste (devenu le nouveau président de la République) arrivait en tête dans le canton avec 27, 85% des voix, suivi de Jean-Luc Mélenchon (24, 36%). En troisième position, bien loin derrière, on retrouvait Nicolas Sarkozy avec 17, 38%. Autres bons résultats enregistrés pour le compte de François Hollande : Saint-André-de-Valborgne (66, 32%), La Grand-Combe (65, 17%), Nîmes VI (65, 33%) et Génolhac (64, 39%) canton dans lequel Jean-Luc Mélenchon s'était imposé lors du premier tour avec 24, 82%.

Du côté de l'UMP, le meilleur score dans le département a été observé sur le canton de Saint-Gilles avec 60, 87% des suffrages. Saint-Gilles... Tiens donc, l'un des cantons où le Front national avait réalisé un de ses meilleurs scores (34, 02%) devançant la Droite de près de 8 points. À Villeneuve-lez-Avignon, Nicolas Sarkozy n'a fait que conforter son avance du premier tour avec ses 59, 78% des voix, à égalité avec le canton d'Aigues-mortes. Vient ensuite Marguerittes où là encore le Front national avait effectué une jolie percée le 22 avril dernier, reportant ainsi ses voix vers l'UMP (59, 20%), tout comme Beaucaire d'ailleurs avec ses 55, 75% des suffrages.

Les cantons les plus mobilisés...

À l'occasion du deuxième tour de l'élection présidentielle, les Gardois se sont déplacés en masse dans les bureaux de votes du département, soit 82, 81%. Ce qui est toutefois en dessous du taux de participation de l'élection 2007 qui s'élevait à 86, 19%. Du côté des cantons les plus mobilisés, on retrouve Lasalle (81, 81%), Barjac (81, 15%), Saint-Mamert-du-Gard (80, 39%), Alzon (80, 38%) et Sommières (80, 14%).

Les places du bas de ce classement sont occupées par Nîmes IV (74, 98%), La Grand-Combe (74, 38%), Bessèges (73, 60%), Nîmes III (73, 29%) et Nîmes VI avec 70, 25% des suffrages exprimés.

Etiquette

1 commentaire sur “AU CLAIR DE L’URNE : 23 cantons partout, balle à Droite !”

  1. Il n’y a pas photo, l’extrême droite s’est très correctement reportée sur celui qui les avait pillé en 2007.
    Comme quoi, les ténors peuvent toujours dire qu’ils n’appelleront pas à voter pour le fn mais comme un seul homme les électeurs ump ou fn voteront pour le candidat de droite le mieux placé. Je me trompe ??
    Combien d’élus crachent sur les voix fn devant les caméra, puis dans leur ville fricotent allègrement avec le parti de la haine (Nice, Marseille et plein d’autres villes…).
    Un siège à l’assemblée n’a pas d’odeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité