Actualité générale.Actualités

ALÈS : La CGT lance sa campagne pour les élections professionnelles !

Ce matin, la CGT a tracté au marché d'Alès.

A partir du 28 novembre, les employés des TPE vont pouvoir choisir un syndicat qui négociera les conventions collectives avec les patrons ! Une grande première en France depuis la réforme de la représentativité syndicale de 2008. Ce matin, la CGT a lancé sa campagne à Alès… 

Un soleil au zénith, une température douce et des personnes qui affluent des quatre coins du marché d'Alès…  Ce matin, toutes les conditions étaient réunies pour le syndicat CGT qui a distribué quelques tracts à l'approche des premières élections professionnelles des TPE ( entreprises de moins de 11 salariés), prévues du 28 novembre au 12 décembre.

Moins médiatiques que les présidentielles ou les municipales, elles n'en sont pas moins importantes : "c'est historique ! Les salariés vont voter pour un syndicat qui participera à la négociation et à l'opposition ou la signature des conventions collectives" se réjouit Sébastien Migliore, membre de l'Union Locale CGT d'Alès.

En effet, si vous êtes salarié, vous avez certainement dû recevoir, dans votre boîte aux lettres, les papiers nécessaires pour participer au scrutin. Les conditions sont simples : il vous suffit d'avoir cotisé en 2011. L'élection est aussi ouverte aux apprentis âgés de 16 ans.
Une réelle "légitimité syndicale" 

 

"Cela donnera une vraie légitimité aux organisations syndicales. Avant vous trouviez des syndicats qui avaient 'pignon sur rue', mais qui ne représentaient rien !" poursuit Sébastien Migliore. Finie donc l'époque du célèbre "club des 5", ces cinq syndicats désignés par le ministère du travail. Depuis 2008, la réforme de représentativité syndicale a mis en place de nouvelles règles pour choisir les organisations présentes à la table des négociations... Avec les patrons ! De plus, les élections professionnelles ont été étendues au TPE, principal tissu de l'économie française ( 4,7 millions de salariés).

La CGT, mais aussi la CFDT ou FO… Tous espèrent atteindre le seuil des 10%, impératif pour devenir "représentatif". Avec son score de 49% à la dernière élection prud'homale, la CGT a le vent en poupe dans le département. Premier syndicat du Gard, avec 7000 encartés revendiqués, l'organisation profite de cette campagne pour "entrer dans d'autres entreprises et faire passer un message" lance Bernard Vire du comité CGT des privés d'emploi et précaires.  "Aujourd'hui, la situation est très difficile, nous devons nous regrouper sur des idées bien précises et nous battre ensemble. Un salarié en votant, va peser sur sa branche pour améliorer son quotidien", rajoute Sébastien Migliore.

Les conventions collectives sont l'une des nombreuses sources du droit du travail qui peut accorder par exemple au salarié des primes, avantages sociaux…  La démocratie a fait un pas de plus ! Seule ombre au tableau : "le manque d'information", notamment auprès "des demandeurs d'emploi", qui, pour certains, "ne savent pas qu'ils peuvent participer à l'élection. S'ils ont cotisé en 2011, ils peuvent le faire!", explique Bernard Vire. Les dates d'inscription se clôturent aujourd'hui. La CGT a déjà déposé un recours, réclamant un délai supplémentaire… Affaire à suivre !

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité