EconomieMédias.

GRÈVE France 3 ne veut pas de « ces vacances forcées »

Opposées à "ces vacances forcées" pour la Toussaint et Noël, les rédactions locales du pôle Sud-Ouest de France 3 dont Nîmes fait partie, viennent de déposer un préavis de grève effectif à compter de ce jeudi et ce pour une durée illimitée.

À l'origine de ce mouvement de grève, l'annonce de la fermeture de toutes les locales du pôle pendant les deux semaines de vacances de la Toussaint et une semaine à Noël afin de réaliser des économies.  En cause des caisses qui se vident suite à une « baisse des recettes publicitaires, de la taxe d’Etat qui devrait être retoquée par Bruxelles, et une dette énorme liée aux droits à congés non pris, aux RTT etc" avait précisé Gérard Vallès, directeur du pôle Sud-Ouest au début du mois de septembre.

S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité